mercredi, 26 juin 2019

20 choses à dire à sa maman avant qu’il ne soit trop tard!

Sans doute le sait-elle déjà. Mais pourquoi ne pas lui redire là tout de suite, sans raison particulière, seulement parce que vous le ressentez et qu’elle serait ravie de l’entendre ? Dire je t’aime à sa mère c’est naturel pour certains et un peu moins pour d’autres. Pourtant, nous n’avons qu’une seule vie et elle passe vite. Le plus beau métier du monde mérite d’être gratifié de mots doux.

Mais s’il ne suffit pas de dire je t’aime, voilà 20 exemples de phrases qu’il faudrait dire à sa maman avant qu’il ne soit trop tard :

1- Maman, je ne vais pas te remercier de m’avoir porté pendant 9 mois, c’est assez bateau, je vais plutôt te remercier de m’avoir supporté. Surtout vers l’âge de 3 ou 4 ans lorsque ma plus grande passion était de te dire  » Non « . Quelle patience tu as eu maman.

2- Quand je rentrais de l’école et que je devais apprendre mes leçons de flûte, je savais que ça t’exaspérais au plus haut point de subir mes fausses notes, mais là aussi tu as fait preuve d’un calme incroyable… du CP à la 3ème : 9 ans de flûte maman ! Comment as-tu fait ?

3- Bravo pour ton organisation, et merci pour le temps que tu nous as accordé. Parce que entre mes cours de danse du mardi et du vendredi, les leçons de tennis de mon petit frère le mercredi et son entrainement de foot le samedi…tu trouvais le temps de nous emmener à l’école, d’aller travailler, de faire les courses… sans jamais te plaindre. tu es une héroïne !

4- Merci d’avoir su te réinventer en cuisine, merci de m’avoir appris ce que c’était que de bien manger, d’avoir toujours varié mes repas, et d’avoir pris le temps de nous expliquer d’où venait ce qu’on avalait. Je suis sure qu’aujourd’hui si je suis une adulte en bonne santé, c’est grâce à toi.

5- Tout cet amour que tu m’as prodigué, c’est sans doute la meilleure chose qui me soit arrivée. Tant de bisous, de câlins, tout ce débordement de tendresse m’a aidé dans ma construction. Je pouvais faire n’importe quoi, je savais que tu m’aimerais toujours, et ça c’est tellement important pour un enfant.

6- Tu as toujours été là pour m’écouter. Quand j’avais un chagrin d’amour, que je me disputais avec mes copains, où même quand j’étais en colère contre toi. Tu me portais toujours de l’attention et tu essayais de me comprendre du mieux que tu pouvais.

7- Bon par contre tu étais vraiment chiante quand tu m’empêchais de rentrer après minuit comme si j’étais Cendrillon. Moi je savais que tu pouvais me faire confiance, que je n’allais pas faire n’importe quoi jusqu’au bout de la nuit (quoi que…)

8- Je dois aussi te remercier de m’avoir obligé à ranger ma chambre et participer à toutes les activités ménagères de la maison. Parce que à présent, ces automatismes m’aident à gérer mon chez moi aussi bien que tu le ferais.

9- Merci de ne pas m’avoir couvée. Non pas que tu ne sois pas une vraie maman poule, mais quand il le fallait tu m’as laissé assumer mes actes. Si je suis indépendante c’est grâce à toi.

10- « Dis le mot magique ! » Tu as toute ma gratitude pour la politesse que tu m’as inculquée. Si je suis sociable et courtoise, c’est aussi grâce à toi.

11- Merci pour l’apprentissage : faire du vélo, nager, faire mes lacets… toutes ces petites choses que seul des parents peuvent nous apprendre.

12- Je dois aussi te remercier de m’avoir inculqué le goût de l’effort. Rien n’arrive sans rien et c’est aussi grâce à toi qu’aujourd’hui j’ai de l’ambition

13- Tu m’as toujours appris à apprécier le moment présent. Grâce à toi je sais apprécier tous les petits bonheurs.

14- Quand tu faisais des erreurs tu le reconnaissais et tu l’avouais. Merci d’avoir été parfaitement imparfaite. Cela aide à être responsable et m’a permis de toujours me remettre en question à moi aussi.

15- Merci d’avoir pris du temps pour toi. Tu as su te reposer quand il le fallait et ainsi n’a jamais perdu ton sang-froid à force de fatigue. J’ai eu de la chance d’avoir une maman épanouie.

16- Merci d’avoir accepté mes amis imaginaires quand j’étais petite. Et plus tard mes amis bien réels que tu n’appréciais pas forcement, mais tu as toujours été respectueuse de mes choix.

17- Tu as toujours eu un œil sur mes résultats scolaires, tu m’aidais aux devoirs et tu rencontrais tous mes professeurs malgré le fait que tu avais certainement mieux à faire. Tu t’es investi dans mon éducation.

18- Tu as toujours refusé, malgré notre insistance, que l’on mange devant la télévision. Tu as su préserver ces moments de partage où toute la famille parle de sa journée.

19- Bravo pour t’être improvisée infirmière, professeur, magicienne, cuisinière, taxi, coiffeuse, psychologue, clown, secrétaire, styliste, consultante et directrice des opérations. Tu peux définitivement ajouter cette liste à ton CV.

20- Pour finir, je voudrais simplement de dire que, je t’aime maman.

 

Source : buzzly.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :