dimanche, 15 septembre 2019

A 22 ans, elle révèle sa séropositivité pour changer des vies


Cette jeune sud-africaine se nomme Saidy Brown. Il y a quelques mois, elle a révélé sa séropositivité sur les réseaux sociaux.

Comment Saidy a été infectée du VIH

Saidy Brown a vécu toute sa vie avec le VIH. En effet, elle a été contaminée depuis sa naissance par ses parents. C’est à 14 ans, lors d’une activité scolaire, qu’elle apprend qu’elle est séropositive. Au départ, ce fut une pilule amère à avaler pour elle, mais aujourd’hui, elle chérit le jour où elle l’a découverte. À 18 ans, la maladie devenait lourde à porter pour la jeune fille. Elle raconte “Ma santé se détériorait. J’ai eu des plaies horribles sur mon cou et sur le visage”, se rappelle-t-elle. Elle s’est rendue alors en clinique où des antirétroviraux lui ont été prescrits. Depuis, Saidy vit une vie normale. Mieux encore, elle avoue prendre goût à la vie et penser à des choses positives.

Comment elle l’a révélé

Le 24 février 2017, à l’âge de 22 ans, elle décide de révéler sa séropositivité sur twitter « Lorsque j’ai découvert que j’étais séropositive à l’âge de 14 ans, je ne pensais pas que j’atteindrai les 18 ans. Cette année j’aurai 22 ans »

Saidy assume sa séropositivité et encourage les femmes porteuses du VIH à vivre heureuses

Dans le magazine Women of Rubies, elle déclare au sujet des femmes séropositives : « Je souhaite leur dire que le passé ne peut être changé, mais que nous pouvons contrôler notre avenir … Nous ne sommes pas des victimes, nous sommes des vainqueurs du HIV. »


Le souhait de Saidy est de vivre longtemps et heureuse, mais aussi de continuer à déstigmatiser le virus du Sida : “J’aimerais vraiment que les personnes atteintes du virus regardent mon histoire et reprennent confiance… Il y a une vie après le diagnostic du VIH. Faites moi confiance, ça n’a pas été facile, mais je suis là”.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :