mercredi, 22 mai 2019

Attaque de Grand Bassam: Al-Qaïda au Maghreb islamique revendique l’attaque

Des assaillants lourdement armés ont attaqué, dimanche 13 mars à la mi-journée, au moins trois hôtels de la station balnéaire ivoirienne de Grand-Bassam, située à une quarantaine de kilomètres à l’est d’Abidjan, et très fréquentée le dimanche par les familles ivoiriennes et les expatriés occidentaux. L’attaque a été revendiquée par Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI).

Ataque à grd bassamL’identité des assaillants, décrits comme « puissamment armés » par un témoin cité par l’AFP, reste inconnue à cette heure. Néanmoins, al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a revendiqué l’attaque dans un communiqué diffusé en début de soirée. Ce communiqué fait état de trois assaillants, tandis que les autorités ivoiriennes ont déclaré avoir tué six assaillants.

L’organisation terroriste promet la diffusion prochaine d’un communiqué plus détaillé, sans doute, comme à son habitude, avec la photo des membres du commando. Selon le site mauritanien al-Akhbar, l’attentat pourrait avoir été mené par al-Mourabitoune, le groupe de l’Algérien Mokhtar Belmokhtar qui, depuis fin 2015, est devenu une brigade d’Aqmi.

Déclaration de SEM Alassane OUATTARA après les attaques terroristes perpétrée de cet après-midi à Grand Bassam.

« Le bilan est lourd, les terroristes ont réussi à tuer 14 civils et nous avons perdu deux membres des forces spéciales. »
« Nous saluons la bravoure et le sang froid de nos forces de défense et de sécurité. »
« Le calme est revenu, la situation est sous contrôle. Nous continuons de renforcer la sécurité à Grand-Bassam, à Abidjan et sur toute l’étendue du territoire national. »

Share Button

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :