mercredi, 24 avril 2019

Blaise baisse les bras

Blaise compaore« On ne peut pousser plus loin que le mur » dit un proverbe africain. C’est ce qui ressort du bras de fer entre le peuple burkinabé et Blaise Compaoré commencé depuis le mardi 28 octobre dernier. Président de la République depuis 1987 (soit 27 ans de pouvoir), Compaoré avait voulu modifier la constitution pour se représenter à la présidentielle de 2015. Là où cette loi ne lui permettait plus de le faire vu qu’il était frappé par la limitation de mandat.

On peut tromper une partie du peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps. La démonstration vient d’être faite par le peuple burkinabé à qui beaucoup n’accordait pas assez de cran pour l’affronter. Un nouveau soleil se lève sur le pays des Hommes Intègres dès aujourd’hui avec une transition dirigée le général Honoré Traoré, chef d’Etat-major des armées.

Article de Sacré Abel du 31-10-2014 18:25:51 | Vue 1546 fois

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :