Burkina: C’est Salif Diallo qui dirigera l’assemblée nationale pour les cinq ans à venir.

Salif DIALLO candidat du Mouvement du Peuple pour le Progrès MPP est le nouveau président de l’Assemblée nationale.Il recueille 78 voix contre 43 voix pour son challenger Adama SOSSO de l’Union pour le Progrès et le Changement UPC. 
salif diallo presi de l'assembler nationalLe mandat des députés de la nouvelle législature a été donc validé ce mercredi, 30 décembre 2015 au cours d’une séance destinée à cet effet. une séance au cours de laquelle les députes ont portes Salif Diallo à la tête du perchoir. ladite séance marque également la fin du CNT présidé par Cherif Sy qui du reste  tout en souhaitant une bonne suite aux successeurs, s’est dit honoré d’avoir servi son pays.

Notons que deux candidatures ont été annoncées : celle de Adama Sosso de l’UPC et celle de Salif Diallo du MPP et alliés. Après les consignes, les 125 députés passent à tour de rôle pour glisser leur bulletin dans l’urne. Le verdict de cette opération donne 43 voix pour Adama Sosso et 78 pour Salif Diallo. Quatre bulletins sont déclarés nuls. Consacrant ainsi Salif Diallo, Président de l’Assemblée nationale. Deux absences étaient absent sur les 127 élus. Il s’agit de Lamine Bayiré du MPP et de AmadouTall du MDA, tous deux ayant en ce moment des ennuis judiciaires.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :