mardi, 16 juillet 2019

Cameroun : après que les populations aient tué un serpent, un colonel se suicide dans son bureau

un colonel se suicide dans son bureau

Le colonel Eyong Tambong Ebot a mis fin de manière tragique à ses jours à Bamenda dans la région Nord-Ouest au Cameroun. Au moment de l’acte, il se trouvait dans son bureau à la garnison militaire de Bamenda. Un suicide qui intervient quelques heures après l’histoire d’un serpent tué dans les locaux des services du cadastre.
Selon nos informations, ce commandant d’arme dans les régions de l’Ouest et du Nord-ouest, s’est donné la mort, avec son arme. L’officier supérieur était à la tête de la 22ème Brigade d’infanterie motorisée, principale arme d’occupation de l’armée de terre.
Selon des sources concordantes, arrivé à la garnison, comme cela est de coutume, il rentre dans son bureau, quelques temps après, les militaires de garde suivent un coup de feu; ils se précipitent dans son bureau et constatent le corps gisant dans le sang, le bout du canon pointé vers sa tête.

Le colonel Eyong Tambong Ebot tombe raid, la tête réduite en bouillie par l’arme selon la même source. Les militaires alertent la hiérarchie des Forces armées. Une enquête est ouverte selon la même source par la gendarmerie. Les gendarmes, qui poursuivent encore leurs enquêtes, devraient sans doute creuser, pour comprendre davantage les mobiles de ce suicide.
D’après les populations de Bamenda, il pourrait avoir un lien entre le serpent tué et le suicide du colonel. Les enquêtes qui ont été ouvertes vont nous éclairer sur la véritable motivation de ce suicide.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :