vendredi, 23 août 2019

Cameroun : des étudiantes chassées de l’université pour leurs jupes jugées très courtes

jupes jugées très courtes

Doit-on contrôler les tenues vestimentaires au portail de l’université pour permettre ou refuser l’accès à ceux qui y viennent? Il y a quelques jours, au lieu-dit château, trois jeunes filles dont l’âge varie entre 20 et 22 ans viennent juste de descendre d’un taxi. Elles tiennent chacune un sac en mains et une chemise cartonnée contenant des fiches.

D’un air enthousiaste, elles avancent tout droit vers l’entrée principale de l’université de Yaoundé 1 à Ngoa Ekelle et s’apprêtent à franchir le portail lorsqu’elles sont stoppées net par un homme vêtu d’une tenue de couleur verte. « Où allez-vous vêtues ainsi ? Vous vous croyez en boîte de nuit? Vous ne pouvez pas entrer ainsi. Vos jupes sont très courtes », observe-t-il tout en bloquant le passage aux trois jeunes femmes.

Il faut dire que certaines étudiantes arborent souvent des tenues très indécentes lorsqu’elles vont à l’université. Elles ont tendance à confondre l’université à la boite de nuit, au snack bar ou au restaurant du coin.
Afriepeople que pensez-vous de cette décision de ce surveillant ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :