Cameroun: Le ministre Béti Assomo échappe à la mort !

Une panne soudaine a empêché son hélicoptère de décoller de la ville de Yokodouma dans la région de l’Est, Cameroun lors de sa tournée de prise de contact avec les soldats.

Joseph-Beti-Assomo-helicopter

Par Terri

Que se serait-il passé si cette panne survenait alors que l’hélicoptère transportant le nouveau ministre délégué à la présidence de la république chargé de la défense était dans les airs?

Cette question taraudent encore les esprits de tout un chacun. Assurément la mort ! Celle d’un ancien gouverneur qui a été installé dans ses fonctions suite au récent réaménagement gouvernemental.

Une tragédie qui allait s’ajouter à celle qu’ont connu Abraham Sirvan, ancien commandant du bataillon d’intervention rapide, le colonel Eyinga Nsom et l’ancien délégué général à la sûreté nationale, Pierre Minlo Medjo. Les pannes dans les véhicules et motos peuvent être gérées mais celle d’un avion regorge les dangers liés à la mort.

Après sa prise de fonction, l’ancien gouverneur des régions du Littoral et de l’Extrême-Nord s’est mis au travail. Il avait de sitôt entamé un périple d’abord dans la région de l’Extrême-Nord où les forces de défense mettent hors d’état de nuire les éléments de la secte terroriste Boko Haram avec pour objectif de galvaniser les troupes.

Après quoi, le cap a été mis dans la région de l’Est où l’armé camerounaise fait face à de nombreuses milices venues de la République Centrafricaine. Arrivée à Bertoua, puis Yokadouma pour se rendre ensuite à Kenzou, son hélicoptère est resté cloué au sol malgré les efforts entrepris par le pilote et les mécaniciens.

Un autre hélicoptère de l’armée de l’air est venu urgemment le transporter pour la ville de Bertoua ce qui l’a empêché de se rendre à Kenzou. Quel âge a cet hélicoptère, son état lui permettait-il d’effectuer ce voyage ? Qui a choisi cet appareil pour les déplacements du Mindef ? Autant de questions qui fusent de toute part. Une enquête est en cours pour déterminer si cette panne est un acte de sabotage ou alors d’une défaillance technique.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :