mardi, 21 août 2018

Carrière : et oui, les femmes doivent encore prouver qu`elles peuvent diriger des hommes

La vision sexiste quasi-universelle à l’égard des femmes endossant des responsabilités perdure, encore et toujours. Alors manageuse, pas de panique, des solutions existent. Explications de Virginie Bimar, Manager Executif Senior chez Michael Page.


«C’est dommage mais bien qu’elles accèdent de plus en plus à des fonctions managériales, les femmes sont encore dans cette obligation de surperformance parce que leurs erreurs leur sont moins pardonnées que celles de leurs homologues masculins», estime Virginie Bimar, Manager Executif Senior chez Michael Page. Une récente étude de Randstad Workmonitor pointe d’ailleurs cette vision sexiste quasi-universelle à l’égard des femmes endossant des responsabilités. Réalisée à travers 33 pays, cette enquête confirme à quel point les stéréotypes ont la vie dure au bureau et ce, quel que soit le pays. Ainsi, en moyenne 71% des hommes interrogés affirment préférer avoir un manager de sexe masculin plutôt qu’une femme. Il n’y a néanmoins pas de fatalité, selon Virginie Bimar.

Plusieurs réflexes peuvent vous permettre d’asseoir votre légitimité et crédibilité auprès de vos collaborateurs comme le fait d’accepter d’être testée ou de prendre le temps de connaître les membres de votre équipe. La pire erreur serait en revanche selon l’experte «de vouloir ressembler à un homme à tout prix» pour imposer votre autorité.

Laisser un commentaire