Confidence: "J’aime mon mari mais je ne peux pas arrêter de le tromper"

Je viens d’avoir une brève liaison sans issue avec un collègue de service. Le s3xe était bien, mais c’est encore mieux à la maison avec l’homme que j’aime. Je trompe mon mari encore et encore. J’aimerais pouvoir arrêter, mais je ne peux pas. Mon collègue est l’un de ces types qui semblent aimer retarder au travail plus que d’être à la maison.CONFIDENCE-1-702x336

Il a 42 ans et est marié et a des enfants, mais il aime flirter.
Je sais comment il est, mais il sait me flatter et me fait me fait du bien. Il y a un trou noir à l’intérieur de moi qui crie pour l’amour et l’attention – venant de n’importe qui.Nous sommes allés boire un verre à la fin de la journée et cette boisson nous a conduit à trois ou quatre verres.

Il a dit qu’il devait retourner au bureau pour prendre quelques dossiers. Je suis allée avec lui et puis nous avons eu à nous embrasser et on a fini par avoir des relations s3xuelles à même le sol.

La semaine suivante, nous l’avons fait à nouveau, et la semaine d’après. Alors j’ai dit que cela doit cesser. Il ne semblait pas trop gêné quand je lui ai dit: «Ça suffit».Je suis avec mon mari depuis huit ans maintenant. Il a 36 ans et moi 34 ans.
Nous avons deux belles filles et je l’aime beaucoup, mais je l’ai trompé plus d’une douzaine de fois depuis que nous sommes ensemble. Il mérite tellement mieux que moi et je déteste me comporter ainsi, mais c’est comme si je n’arrive pas à me contrôler.

Je sais que mon mari m’est fidèle et la culpabilité me ronge constamment. Je voudrais pouvoir lui dire la vérité juste pour me sentir mieux mais j’ai peur qu’il ne me pardonne pas. Je crains qu’il me laisse.

Je ne veux pas continuer à le tromper – mais j’y succombe toujours. Je me sens hors de contrôle.

Que faire? ….Aidez moi s’il vous plait!

Photo d’archives

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :