vendredi, 19 juillet 2019

Confidence : ''ma vie n’a plus de sens depuis qu’elle m’a quitté

[ads] Je suis un homme de 32 ans bientôt. confidenceEt j’ai bien l’impression que je suis en train de vivre le plus grand traumatisme de ma vie : la femme que je croyais être la seule et unique femme de ma vie m’a quitté. Il y a bientôt 6 mois

Cela peut paraître surprenant que j’écrive ces lignes, 6 mois après son départ. Mais je n’avais pas ressenti le besoin d’écrire autant que maintenant. Ma motivation à le faire m’est apparue comme une évidence après avoir lu des histoires d’autres personnes ici. Et j’espère qu’à mon tour, le fait de voir mon histoire publiée aidera à apaiser ma douleur. Car, je suis déprimé en ce moment. Je suis complètement obsédé par mon célibat et je me pose beaucoup de questions sur moi-même.

J’ai connu Alexise vers l’âge de 20 ans. Il y a plus de dix ans de cela. Au départ, nous avions une relation amicale. Plus les années passaient, plus cette relation devenait fusionnelle. J’étais son confident et elle l’était de même pour moi. Pendant ces années, nous avons eu des relations amoureuses chacun de notre côté, qui n’ont pas bien fonctionné. On se retrouvait donc toujours ensemble à discuter de nos échecs amoureux, de nos envies, etc. Ainsi, nous sommes devenus proches physiquement. Vers nos 20 ans, tout s’est accéléré. A force d’être aussi proches, un certain désir physique s’est installé. Nous ne voulions pas perdre notre complicité et notre amitié, mais nous avons voulu essayer. Donc nous nous sommes mis ensemble. Les premiers mois ont été merveilleux.

Malheureusement, tout s’est très vite compliqué. Essentiellement du côté d’Alexise. La première étape a été la mort de son père dans un accident de la circulation. Elle l’a mal vécu. Bien que ce fût difficile, j’étais là pour la soutenir dans cette épreuve. On s’aimait profondément, mais cette épreuve l’a complètement bouleversée. C’était comme si elle avait arrêté de vivre en quelque sorte. A ce moment-là, il était évident pour moi que je ne pouvais pas l’abandonner dans cet état et qu’il était de mon devoir de l’aider à s’en sortir et à retrouver la joie de vivre. Avec le recul aujourd’hui, je me rends compte que j’ai fais une très grosse erreur. J’ai mis ma vie entre parenthèse. Durant plus d’une année, je me suis coupé de mes amis pour pouvoir m’occuper de ma chérie.

A la fin de mes études, nous nous sommes fiancés. On a vécu ensemble presque 6 ans, jusqu’à notre rupture. Durant les presque 6 ans de notre relation, tout se passait relativement bien. Certes, il y avait quelques disputes, mais on arrivait toujours à avoir des moments de complicité, même si une certaine routine s’installait.

Les derniers mois de notre relation, j’ai vu mon ex prendre petit à petit de l’indépendance. Elle entreprenait de nouveaux projets, voyait de nouvelles personnes, etc. Sans qu’elle m’en parle. Ce qui était contraire à nos habitudes. C’est moi qui l’avais aidée à trouver du travail. Or, là, c’était comme si j’étais devenu désormais inutile dans sa vie. Je l’avais connue dépendante, ayant besoin de moi constamment et là, je la voyais s’éloigner. Elle rentrait ou sortait quelquefois tard la nuit, sans donner d’explications. Et lorsque je lui faisais remarquer cela, elle s’emportait et faisait des histoires. A deux reprises, elle m’a dit qu’elle allait me quitter. Mais pour être honnête, je n’y croyais pas. A ce moment-là, je me disais que c’était une simple dispute et que tout rentrerait dans l’ordre.

J’ai fini par découvrir qu’Alexise entretenait une liaison amoureuse avec un de ses collègues de service. Ce dernier était une connaissance à moi. C’est par mon entremise qu’elle avait obtenu un emploi dans cette structure, dont le responsable de service était une vieille connaissance. Mais lorsque je découvrais cela, il était déjà trop tard. Les deux avaient planifié tout. Elle ne voulait plus de cette vie avec moi. Même aujourd’hui encore, je ne parviens pas à comprendre son choix. Elle a pris toutes ses affaires et en moins de deux jours, l’histoire était pliée. Plus de nouvelle de sa part, malgré mes tentatives de rester en contact !

Voilà donc le contexte de l’histoire qui a provoqué ma tristesse. Excusez-moi, si mon récit paraît un peu décousu. C’est difficile de résumer 6 années en quelques paragraphes.

Au début, j’ai tout essayé pour récupérer cette femme et la convaincre qu’on était faits pour être ensemble. Je me suis montré pitoyable dans les mots d’amour que je lui écrivais. Ça n’a rien changé et cela me fait encore plus mal. Car, c’est une personne qui a beaucoup compté pour moi et aussi parce que je lui ai laissé la porte ouverte pour pouvoir discuter.

Maintenant, j’ai beaucoup de mal à me reconstruire. J’ai perdu presque tous mes amis quand j’ai mis ma vie entre parenthèse pour elle. Je lui en veux pour cela. Elle est partie à la « première » occasion. Pire, elle m’a trahi avec une connaissance.

Je me sens donc très seul quand je me retrouve dans mon appartement, qui est celui dans lequel nous avons vécu plus de 5 ans. Et du coup, je me dis que la solution, c’est de trouver quelqu’un à tout prix. Je n’ai qu’une envie, retrouver la vie à deux. Mais la vie sans Alexise me fait peur. Je ne sais pas ce qu’elle m’a fait, mais je n’arrive pas à l’oublier : je n’arrive pas à dormir, à manger ou à faire quoi que ce soit sans penser à elle ! A cause d’elle, j’ai presque sacrifié ma propre vie. Parfois, je me dis que même si j’arrive à trouver quelqu’un d’autre, cette personne sera là pour combler un manque uniquement. Je ne voudrais pas faire souffrir une autre à cause de cette histoire.

J’aimerais retrouver confiance en moi, avoir des projets que je réaliserai seul. J’aimerais retrouver des amis sur qui compter. Bref, j’aimerais retrouver l’homme que j’étais avant toute cette histoire.

Mais même après 6 mois de questionnement et de tentatives de changer, je n’y arrive pas. J’ai l’impression de stagner. J’ai honte d’en parler à ceux qui me connaissent, pour ne pas être vu comme un faible. Surtout qu’en plus, j’ai l’impression d’avoir été fait cocu.

Je vous remercie d’avoir lu mon histoire. Même si je n’ai pas de réponse, pour moi le fait de l’écrire me fait du bien. Et je sais aussi par expérience, que certaines personnes pourront se retrouver un peu dans mon histoire et que ça leur fera du bien de se rendre compte que les ruptures amoureuses ne sont pas toujours faciles à gérer.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :