mercredi, 26 juin 2019

Côte d’Ivoire: Face à Face étudiants / forces de l’ordre à l’université FHB

Un scenario semblable à un film Western s’est produit à l’université, ce lundi matin. Débandade, course-poursuite, interpellations, jets de pierres, gaz lacrymogènes, coups de feu, ont été au menu dans le temple du savoir. FHB

Selon la presse ivoirienne les étudiants de la Fesci tenaient leur meeting d’explication aux étudiants lorsque plusieurs cargos de la police nationale ont fait irruption à l’université, prenant  d’assaut la présidence de cet établissement supérieur. Voulant empêcher les étudiants de tenir leur meeting, les policiers forment un cordon de sécurité et progressent en direction du lieu de meeting.

Voyant la réaction des forces de l’ordre, les étudiants, étant préparés à un tel scenario, mettent à exécution leur stratégie de riposte : Ils décident d’affronter les policiers. Étant en nombre supérieur, ils réussissent à faire fuir les forces de l’ordre de leur rassemblement. Selon des informations, certains agents de la police auraient été lynchés par les étudiants en colère.

Devant cette humiliation, des renforts s’activent autour de 09 heures. Le CCDO, la BAE et la CRS viennent apporter leur appui pour donner une leçon à ses étudiants. La suite c’est une course poursuite au sein de l’université.

A 10 heures, les policiers verrouillent tous les périmètres qui donnent accès à l’université Felix Houphouët-Boigny. Une patrouille et des contrôles systématiques sont effectués sur tous les piétons qui longent la voie menant à l’université. A l’extérieur, ce sont plusieurs groupes d’étudiants apeurés qui prennent la tangente.L’atmosphère au sein de l’université est pollué par le gaz lacrymogène.

Pour l’heure aucun bilan de ses affrontements n’est disponible.

Source imatin

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :