mardi, 16 juillet 2019

Décédé à Paris, découvrez qui était Dagobert Banzio – Côte d’Ivoire

Décédé à Paris, découvrez qui était Dagobert Banzio
L’ex-ministre ivoirien, Dagobert Banzio est décédé dans la nuit du samedi 26 à dimanche 27 août 2017 à Paris. Il était membre du bureau politique du PDCI RDA, premier parti politique de Côte d’Ivoire.

Né le 21 juin 1957 à Tinhou dans le département de Bloléquin en Côte d’Ivoire, Dagobert Banzio est un ingénieur des Travaux publics, diplômé de l’ENSTP de Yamoussoukro en 1983. Également économiste, diplômé du centre d’études des programmes économiques de Paris, de 1985 à 1986, il a aussi obtenu un DEA à l’école des hautes études en sciences sociales et ENSAE et un diplôme supérieur de recherches appliquées universités Paris IX Dauphine.

Marié et père de sept enfants, Dagobert Banzio fut ministre de la Jeunesse, de l’Education civique et des sports dans le gouvernement Charle Konan Banny de décembre 2005 à avril 2007. Ensuite, d’avril 2007 à mars 2010, il a dirigé le Ministère de la jeunesse, du sport et des loisirs dans le gouvernement Soro. Toujours dans le second gouvernement Soro, M. Banzio a occupé, de mars à décembre 2010, le poste de ministre des infrastructures économique. Puis ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Salubrité urbaine dans le gouvernement Soro III. Il a enfin été ministre du Commerce dans le gouvernement Soro IV.

Député à l’Assemblée nationale, issu des rangs du PDCI et vice-président de cette institution, il a été également conseiller général à Guiglo depuis 2002. Ancien directeur-général adjoint de la Nouvelle CAISTAB et directeur de cabinet du directeur-général de la CAISTAB (1996-1999), Conseiller technique du ministre de l’Économie et des Finances (1994-1996) et Directeur de la division des Moyens et chargé des cours de choix économiques des projets, microéconomie et marchés publics (1987-1989) à l’ENSTP de Yamoussoukro, Dagobert Banzio a servi à plusieurs postes dans les différents gouvernements ivoiriens qui se sont succédé.

Son corps sera rapatrié, dans les prochains jours à Abidjan.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :