lundi, 10 décembre 2018

Disputes de couple : elles ont trouvé le moyen de les éviter et nous racontent


Se disputer, ça fait claquer des portes, douter, remettre sa vie en question et bouder quelques heures… Mais on peut aussi regarder nos engueulades d’un autre œil pour éviter qu’elles se reproduisent. 7 femmes témoignent.

A chaque dispute, on se dit que « quelque chose cloche », que notre couple ne progresse pas, que notre mec ne comprend rien et que l’amour, ça pue. Pourquoi pas, mais peut mieux faire. Si on cherche bien, nos disputes sont riches en enseignement. On apprend des choses sur soi, sur l’autre, sur notre relation, et on identifie le moyen le plus efficace de réparer nos désaccords. Pour cela, il faut prendre un peu de recul et regarder la situation avec discernement. 7 femmes se sont prêtées à l’exercice et nous racontent ce qu’elles ont conclu de leur plus grosse dispute histoire d’éviter les suivantes.

L’HUMOUR
« Dernière dispute, on crie, je le menace de faire ma valise (j’adore ça) et d’aller chez ma sœur, jusqu’à ce que je me prenne les pieds dans mon chargeur de téléphone en réunissant mes affaires.On a explosé de rire. Je n’avais jamais remarqué que si l’humour nous avait rapprochés quand nous nous sommes rencontrés, il pouvait aussi désamorcer nos clashs. » Maryline, 33 ans

JE LE RASSURE AU QUOTIDIEN
« A chaque fois que l’on se fâche, Julien me demande : « Tu veux que je parte ? C’est ça ? Tu veux me quitter ? C’est peut-être mieux, tu sais ». J’ai fini par comprendre qu’il me lançait ce genre de perches pour que je le retienne. En fait, Julien provoque les disputes dès qu’il sent que je m’éloigne d’un millimètre.Il a peur que je l’abandonne… Aujourd’hui, je le rassure au quotidien et ça nous évite bien des tensions. » Julien, 30 ans

J’AI ARRÊTÉ D’ÉCOUTER LES COPINES
« J’ai compris qu’il fallait arrêter de (trop)écouter les copines quand, lors d’une dispute, je me défendais en invoquant l’avis de mes potes. « Tu en penses quoi, toi ? » m’a demandé Roméo un jour. Ah oui, c’est vrai… moi ça ne me dérange pas que tu sortes souvent sans moi, mais les autres m’ont répété que c’était louche… » Marie, 28 ans

JE LUI METS MOINS LA PRESSION
« On se dispute toujours pour la même chose. Je reproche à mon mec de ne pas m’aider à la maison, de ne pas aller en courses, de ne pas rappeler SFR, mais je fais tout, tout le temps. Je lui demande de se bouger mais je crains qu’il fasse « mal » les choses ou qu’il ne les fasse pas à ma manière.J’ai décidé de me mettre moins de pression et de lui laisser de la place. On ne se fâche plus. Eléonore, 31 ans.

SUR L’OREILLER
Je ne croyais pas aux réconciliations sur l’oreiller jusqu’à ce que l’on se dispute au coucher et que la tentation d’un câlin soit plus forte que tout. Depuis, quand le ton monte, je lui demande s’il ne voudrait pas aller au lit. Fanny, 35 ans

TROUVER UN COMPROMIS
Longtemps, après une dispute, je refusais de discuter. Pour moi, communiquer, partager ses ressentis ou trouver des compromis, ça voulait dire flancher. Or,trouver un compromis, c’est trouver le moyen de satisfaire chacun de nous. Aucun des deux ne se soumet. Amel, 32 ans

LE SENS DU MOT « EFFORTS »
On se dispute régulièrement à cause de mon bordel. Je ne range rien, il range tout, et je suis lasse de ses reproches. Pour moi, mon mec était trop rigide. Jusqu’à ce que je comprenne qu’il ne me demandait pas l’impossible et que oui, je ne savais pas vivre à deux. Ne pas laisser trainer mes affaires, c’est finalement le respecter.Je comprends maintenant le sens du mot « efforts »et j’en fais. Margot, 26 ans

Et vous, quelles sont vos « astuces » pour en finir avec une dispute qui s’installe ?

Source : Autre Presse

Laisser un commentaire