vendredi, 19 juillet 2019

Dormir la bouche ouverte augmente le risque d`avoir des caries.

Les ronfleurs devraient surveiller de près la santé de leurs dents. A en croire une étude néo-zélandaise parue dans le Journal of Oral Rehabilitation, dormir la bouche ouverte augmente le risque d’avoir des caries.

Des dentistes de l’université Otago ont en effet découvert que garder la bouche ouverte est liée à une acidification du milieu buccal ce qui favorise l’érosion de l’émail, et par conséquent l’apparition des caries. Pour parvenir à cette étonnante conclusion, les chercheurs ont étudié le pH salivaire de 10 volontaires ne présentant aucune carie, et les ont forcé à dormir quelques nuits la bouche à l’aide d’un pince-nez. L’expérience a duré 7 jours.

Une acidité importante

Les résultats montrent qu’en moyenne le pH salivaire était de 6,6 lorsque le pince-nez était en place, tandis qu’il était neutre (pH 7) lorsque les volontaires pouvaient respirer par le nez. « Le pH buccal diminuait doucement au cours de la nuit, commente Joanne Choi, l’une des auteurs de l’étude. Mais nous avons observé que les chutes de pH étaient plus importantes quand les participants gardaient longtemps la bouche ouverte ». Les relevés de l’acidité buccale révèlent que le pH pouvait parfois atteindre 3,6, soit celui d’un jus de pomme. Une valeur bien en-dessous du seuil critique (pH de 5,5) à partir duquel l’émail commence à se déminéraliser. « Ces travaux suggèrent que respirer avec la bouche peut être une cause de maladies dentaires comme l’érosion de l’email et les caries », conclut la chercheuse.

 

Source : pourquoidocteur.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :