mercredi, 24 avril 2019

Elle a préféré aller chez son ex

Je viens vers toi afin d’avoir réponses à certaines interrogations qui me hantent. Cela fait deux ans que je suis avec Nancy que j’ai rencontrée à l’intérieur du pays quand l’université était fermée.
Pensive man by brick wall Pensive man by brick wall
A la réouverture, je suis rentré à Abidjan et elle est restée à l’intérieur où elle faisait la classe de terminale. Le mois de décembre qui a suivi, je me suis rendu là-bas pour être avec elle pendant les fêtes de fin d’année et aussi pendant les congés de pâques. J‘ai toujours tout partagé avec elle (peines, joies…)

et je suis la première personne qu’elle consulte quand il y a un problème. Voilà qu’après son BAC, elle arrive à Abidjan. Elle était en route quand elle m’a appelé pour me dire qu’elle arrive. Heureux, j’étais impatient. Je l’appelle le lendemain afin de savoir quand nous nous verrons, elle me dit qu’elle a des courses à faire et qu’elle réside à Port-Bouët chez un cousin que je connais. Mais, depuis son arrivée, elle est devenue froide au téléphone, les conversations aussi sont brèves. Je me suis renseigné et j’ai obtenu le numéro dudit cousin qui d’ailleurs est au Dokui.

Je l’appelle et il me dit qu’il n’a pas vu Nancy depuis des jours et qu’elle lui a dit qu’elle partait à Port-Bouët chez un ami. Je ne sais pas si c’est son chéri, mais en tout cas, je ne suis pas content d’elle. Une semaine après son arrivée à Abidjan, on se rencontre enfin et là, après discussion, elle avoue être chez son ex qui a promis l’aider pour un truc et sous ma pression, elle reconnaît avoir eu des rapports sexuels avec lui, il y a 3 mois quand elle était à l’intérieur.

Découragé, blessé, je veux qu’on arrête car je n’aurai plus confiance en elle. Elle ne fait que me supplier. Après deux ans d’amour, de soutien, de conseil, elle vient à Abidjan et c’est chez son ex qu’elle va en premier me disant que c’est juste un service qu’il lui rend, que la femme du monsieur est là… Je ne peux en parler à aucun ami ou frère parce que tout le monde l’apprécie. Je suis obligé de ruminer ma douleur et de forcer le sourire. Que dois-je faire ? Lui redonner une nouvelle chance ? Un fidèle lecteur

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :