lundi, 10 décembre 2018

Etats-Unis : Un Sénégalais condamné à perpétuité pour meurtre


L’affaire El Hadj Seydou Diop vient de connaître son délibéré. Le ressortissant sénégalais va devoir rester en prison tout au long de sa vie. En effet, la Cour supérieure du comté de Wake vient de donner son délibéré pour le double meurtre. Pour cause, Seydou Diop a plaidé non coupable, alors que s’il avait accepté les faits qui lui sont reprochés, il aurait pu bénéficier d’une peine moins lourde.

Une affaire assez bizarre

Lorsqu’il a commis le meurtre sur sa femme Aminata Dramé et sa fille Fatima Diop âgée seulement de 2 ans, Seydou a annoncé le décès sur sa page Facebook en publiant les photos. C’est croire qu’il voulait se faire arrêter. En outre, il a tenté de mettre fin à ses jours, mais les secours sont arrivés assez tôt pour l’en empêcher. L’homme voulait rejoindre sa famille, tout bonnement. Cela pourrait expliquer ce pourquoi il a plaidé non coupable, pour pouvoir écoper de la peine maximale. Pourtant, au début de l’affaire, il avait reconnu les faits.

Le procès, qui a démarré le 19 mars, s’est terminé ce lundi. Finalement, il écope de 20 ans de prison pour le meurtre de sa fille et de la perpétuité pour celui de sa femme.

Retour sur les faits

El Hadji Seydou Diop est présenté à la barre comme étant le meurtrier par strangulation de sa femme, âgée de 40 ans, et de sa fillette. Ce sont les révélations de l’autopsie faite par les médecins légistes. «D’abord, El Hadji Diop a commencé à étrangler Aminata Dramé. Cette dernière essayait avec ces dernières forces de se sauver. Ils ont fini par tomber sur le bébé mais El Hadji Diop n’a pas lâché prise». Après avoir posté les photos des cadavres sur facebook, une des nièces de Seydou a sonné l’alerte.

Laisser un commentaire