vendredi, 19 juillet 2019

Fada : les manifestants dispersés a coup de gaz lacrymogènes

Dans la soirée du mercredi 16 mars, les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants de Fada N’Gourma qui avaient décider de  maintenir la pression sur les autorités pour exiger la libération des dix membres Koglweogo détenus à la maison d’arrêt et de correction.coup de gaz a fada

Les forces de l’ordre ont libéré les lieux de rassemblement  ,les manifestants ont été pourchassés par des gaz lacrymogènes et des fouets de matraques. les rues de Fada étaient désertes ce mercredi soir autours de 17h.

Mercredi matin, à la suite d’une manifestation, le point focal des Koglweogo à Fada N’Gourma, Moussa Thiombiano alias Django, avait pourtant assuré que les autorités s’étaient engagées à libérer dans la soirée, les dix Koglweogo incarcérés depuis jeudi à la prison civile. Il leur est reproché d’avoir séquestré et torturé un présumé voleur de bœufs et son frère.6846_1040757449295154_3743843799090089056_n

Finalement neuf Koglweogo ont été inculpés après un interrogatoire de première instance, le Procureur près le tribunal de grande instance de Fada N’Gourma, Blaise Bazié, précisant que le dixième détenu qui n’était pas un Koglweogo, a été libéré.

Reste à savoir si les Kogleweogo vont s’en tenir à cette situation ou vont défier une fois de plus l’autorité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :