mercredi, 17 juillet 2019

Gabon: elle simule le vol de la dot et se marie à 20 000 FRS

dote a 20 000
Une jeune femme de 35 ans, R.N.M, a plongé tous ses proches dans une honte qu’ils n’avaient jamais subie de leur vie, le samedi 12 septembre dernier au quartier Ndava dans la commune d’Oyem, le chef-lieu de la province du Woleu Ntem.

image d’illustration

Elle s’est mariée à A.B, chauffeur de l’agence de transport ‘’Major’’. Mais à quelques minutes du début de la cérémonie du mariage  coutumier, la future mariée a déclaré le vol de l’argent de la dot  que lui aurait confié son concubin la veille.

Quelques mois plus tôt, R.N.M et A.B, ont chacun d’eux fait part de leur projet de mariage à leurs proches. Ces derniers se sont par la suite mobilisés pour les préparatifs. Lors des retrouvailles, le couple aurait dit qu’il avait déjà trouvé un montant de 3.500.000F dont 2.000.000F de dot en espèce, 1.000.000F pour les imprévues et 500.000F pour les fiançailles.

Ce qui d’ailleurs a été un acquis pour les parents du mari qui ont consacr leurs contributions financières à l’achat de la marchandise. Le mari aurait confié les 3.500.000F à sa compagne pour plus d’assurance. R.N.M aurait gardé le montant indiqué jusqu’au samedi 12 septembre, jour du mariage.

Mais quelques heures avant le début de la cérémonie, les choses ont commencé à donner le mauvais présage, alors que tout le décor était près. La cérémonie était prévue se dérouler à 14h mais la famille du futur marié ne s’est pointée que quelques heures plus tard. Regroupés à quelques encablures du domicile du père de la future mariée où la cérémonie était prévue, A.B a envoyé un de ses proches chez sa compagne récupérer les 3.500.000 qu’il lui avait confié.

Mais se trouvant dans une autre pièce de la maison de son père pour une dernière touche de coiffure, elle a envoyé sa sœur dans sa chambre prendre l’enveloppe d’argent qu’elle a indiqué avoir cachée dans un tiroir. Mais cette dernière est revenue sans l’enveloppe. Elle a dit n’avoir rien trouvé.

La future mariée s’est elle-même déplacée pour vérifier ce que venait de dire sa cadette. Après avoir fouillé la chambre elle n’a pas trouvé l’enveloppe dans laquelle elle disait avoir caché les 3.500.000F. La disparition in extremis de la dot a embarrassé les parents des mariés.

Reporter le mariage  ou continuer la cérémonie dans un climat différent de celui qui a été prévu? Après une concertation entre les deux familles, la cérémonie a continué malgré l’incident. Après le dépôt de la marchandise, une alternative a été trouvée pour remplacer l’argent volé. Ainsi la famille du marié a déposé une somme de 20.000F.

Ce montant représentait la dote en espèce. Après quelques investigations menées par les proches de la mariée, le vol aurait été une simulation, une manœuvre née de la volonté du couple qui voulait à tout prix se marier.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :