mercredi, 26 juin 2019

Grossesse et CDD

Pas besoin d’attendre d’avoir décroché un CDI pour faire un bébé ! En effet, grossesse et CDD ne sont pas des ennemis jurés… Vous êtes enceinte et en contrat à durée déterminée (CDD). Et alors ? Pas de panique, vos droits et garanties sont les mêmes que si vous étiez en contrat à durée indéterminée (CDI).

– Enceinte au moment de l’embauche en CDD

Rien ne vous interdit un petit mensonge par omission au sujet de votre grossesse. C’est sûr, on n’a pas la conscience complètement tranquille en apposant sa signature au bas du contrat, alors que, ni vu ni connu, on entame sa 3ème semaine de grossesse ! Mais d’un point de vue strictement légal vous n’êtes pas obligée de mettre votre futur employeur dans la confidence. Alors à vous de décider si vous jouez la transparence ou non.

– Enceinte pendant mon CDD

Comme pour le CDI, vous être libre d’annoncer votre grossesse quand bon vous semble. Pour bénéficier du congé maternité, vous êtes toutefois obligée d’aviser votre employeur par lettre recommandée avec accusé de réception, accompagnée d’un certificat médical attestant de votre état, et indiquant la date présumée de l’accouchement. Et pas d’inquiétude, l’employeur n’a pas le droit de rompre votre CDD à cause de votre grossesse. Cependant, le terme du contrat ne peut pas être prolongé. Donc si votre CDD prend fin pendant le congé maternité, rien n’oblige l’employeur à vous réembaucher à l’issue du congé.

– Congé maternité et CDD

Vous y avez droit, comme n’importe quelle salariée. Tant que vous travaillez, vous percevrez normalement votre salaire et quand l’heure du congé maternité aura sonné, la sécurité sociale prendra le relais pour vous verser vos indemnités journalières, calculées sur la base de vos trois derniers mois de salaires bruts précédant le congé.Donc même si votre contrat arrive à son terme avant la fin de votre congé, vous et votre futur bébé êtes pris en charge par la sécurité sociale.

– L’après CDD

Salaires, indemnités journalières de la sécurité et après ? Si vous avez travaillé au moins pendant 4 mois, l’assurance chômage prendra le relais de votre indemnisation. Pour en bénéficier, il faudra vous inscrire comme demandeur d’emploi auprès de votre Pôle emploi. Vous serez alors obligée de justifier d’une recherche effective d’un nouvel emploi. Donc lors de l’entretien avec votre interlocuteur Pôle emploi, évitez de vous étendre sur la béatitude dans laquelle vous baignez depuis votre accouchement et qui ne vous pousse pas franchement à retravailler, surtout si vous pouvez être indemnisée ! Côté rémunération, la durée et le montant d’indemnisation par l’ARE (Allocation de retour à l’emploi) varient en fonction de votre ancien salaire et de votre temps de travail.

 

Source: infobebes.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :