dimanche, 20 octobre 2019

Jacob Zuma fera face à la justice pour corruption


Jacob Zuma est impliqué dans une affaire d’armement avec des industriels étrangers. L’affaire remonte aux années 1990. L’ancien président Sud-africain est accusé de corruption, a annoncé ce vendredi 16 mars le parquet.

Le procureur général Shaun Abrahams a déclaré lors d’un point de presse que M. Zuma sera poursuivi pour fraude et corruption. » Il y a des perspectives raisonnables de penser que les poursuites judiciaires contre M. Zuma aboutiront « , a ajouté le procureur.

Il y’a un mois, Celui qui était président de l’Afrique du Sud a été contraint à la démission. Jacon Zuma a cédé sa place sous la pression de son parti, le Congrès national africain (ANC).

» Un tribunal devrait être l’endroit le plus approprié pour clarifier l’affaire « , a encore estimé Shaun Abrahams, se disant » soucieux que tout le monde soit égal devant la loi « .

Âgé de 75 ans, Jacob Zuma est soupçonné d’avoir touché des pots-de-vin dans une affaire d’armement s’élevant à 4,2 milliards d’euros conclu en 1999 par l’Afrique du Sud avec plusieurs entreprises étrangères dont la Française Thalès. Il était alors vice-président de l’Afrique du Sud.

Engagé dans une furieuse bataille judiciaire, il avait jusqu’à présent toujours réussi à éviter des poursuites dans ce dossier complexe.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :