jeudi, 19 octobre 2017

« Je suis amoureux d’elle, et pourtant… »


Bonjour Fleur,

“Après une déception amoureuse qui a duré presque deux ans, j’ai décidé de sortir de ce cercle qui me fait souffrir. C’est ainsi qu’en revenant de voyage, j’ai fait la connaissance de Myriam, ma voisine du car. Elle est belle et a une facilité d’approche.

Nous avons échangé nos contacts et nous avons commencé à nous voir, nous fréquenter. Pour la première fois, je sentais que j’étais vraiment amoureux, malgré le peu de temps qu’on se fréquente, j’ai voulu faire d’elle mon épouse.

Grande vue ma déception lorsque Myriam m’a fait savoir ses penchants sexuels. En réalité, elle se sent attirée par les femmes et est en couple déjà avec une femme : elle est lesbienne.

Je voudrais tellement qu’elle soit mon épouse mais comment l’emmener à aimer un homme, surtout moi?”

REPONSE DE FLEUR,

Ah, là c’est un vrai dilemme. Car ce que vous demandez c’est comme inviter un poisson à sortir de son monde aquatique pour vivre sur la terre ferme. Et si cette Myriam est une lesbienne confirmée, il n’y a rien à faire, et je dirais même plus rien. En général, il me semble que les lesbiennes fuient les hommes, bien plus que les homos hommes fuient les femmes.

En clair, une femme amoureuse d’un homo peut avoir quelque espoir de l’intéresser un jour, car ils sont souvent dans une ambiguïté certaine avec leurs amies, autant une lesbienne ne s’intéressera pas du tout aux hommes. A moins qu’elle soit bi. Dans ce cas là, on parlera pas de lesbienne ‘’engagée’’.

Dans tous les cas, comme on le dit l’adage, qui ne risque rien n’a rien. Essayez toujours de la séduire peut-être qu’elle s’attachera à vous en oubliant la femme qui lui fait tourner la tête. Une chose que je retiens, la vie amoureuse n’est pas tendre avec vous… Bon courage surtout.

Photo d’illustration

Laisser un commentaire