lundi, 10 décembre 2018

Journée de la femme: Faible présence des femmes dans les TIC selon la CEDEAO


A l’occasion de la journée internationale de la femme, la CEDEAO fait état du faible taux des femmes dans le domaine des technologies de l’information et de communication. Dans sa volonté de promouvoir le genre, l’organisation internationale a déroulé son programme centre pour le développement du genre. Le thème requis était « les technologies de l’information et de la communication, comme outils d’autonomisation et d’intégration des femmes de l’Afrique de l’ouest ».

Un communiqué de la Cedeao sur la question renseigne que les TIC « constituent aujourd’hui un domaine où les femmes sont très peu présentes en Afrique de l’Ouest ».

Par ailleurs, selon une étude des Nations Unies, « la réduction de l’écart numérique entre les femmes et les hommes est capitale, car 200 millions de femmes sont moins connectées que les hommes à l’internet, alors que 90% des futurs emplois vont demander un minimum de connaissance numérique. Le faible niveau d’éducation et d’accessibilité aux infrastructures et aux technologies, explique cette situation ; et pourtant, les TIC permettent aux femmes d’accéder facilement aux informations qui contribuent à leur autonomisation, renforçant ainsi leur capacité à se prendre en charge sur les plans sanitaire, économique, social et politique ».

Un appui en matériel aux femmes

La journée du 8 mars est l’occasion pour la CEDEAO d’outiller les femmes en matériels. En effet, le communiqué indique qu’elle « sera marquée par une série d’activités au niveau de la Commisson de la CEDEAO ». La même source informe également qu’il y aura un appui en équipement et matériel de « transformation de produits agricoles à un pays membre ». En outre, l’institution prévoit d’organiser une journée d’information de la presse et des « partenaires stratégiques du Centre Genre de la CEDEAO à Dakar».

A cette occasion, le projet « 50 Million Women Speak Plateform » sera mise en exergue.

Laisser un commentaire