mercredi, 27 mars 2019

La déesse de la tchatcho gang

Franchement, je pensais avoir vu tous les modèles de tchatcholi (dépigmentation de la peau). Mais erreur de gawa, je n’avais pas encore vu le super propro d’Oumou Sangaré. En mode cheveux de feu, la star malienne…crève l’écran. Les mauvaises langues vont dire que tous les nerfs d’Oumou sont en train de virer au vert. Moi, je me demande ce qui la pousse à vouloir devenir blanche ? C’est pour séduire qui même? Ahia !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :