mercredi, 24 avril 2019

La montre à 30 000 000 F CFA de la femme de Buhari qui choque les Nigérians

La montre à 30 000 000 F CFA de la femme de Buhari qui choque les Nigérians
A peine une semaine après son investiture, l’image d’un Muhammadu Buhari aux goûts simples voire austères vient de prendre un coup. Depuis quelques jours, une photo de son épouse arborant une montre de luxe prise le jour de la passation de pouvoir créé le scandale sur les réseaux sociaux et dans la presse nigériane. Le modèle, une Cartier Baignoire Folle-18 carats sertie de diamants, est vendu à environ 45 000 euros soit environ 30 000 000 F CFA. Si porter une montre de plusieurs dizaines de milliers de dollars ne choque pas au Nigeria, où faire étalage de sa richesse est plutôt encouragé, le nouveau président a été élu en mettant en avant une vie quasiment monastique.

L’ancien dictateur militaire, général à la retraite, rappelle souvent qu’il ne possède aucun bien en Grande-Bretagne ou à Lagos, contrairement à la majorité des personnalités politiques du pays. Ces arguments lui ont permis de convaincre un grand nombre de Nigérians de sa volonté sincère de lutter contre la corruption. Ce sont ces « gens ordinaires », dont il a assuré vouloir défendre les intérêts avant l’élection, qui ont contribué à hauteur d’environ 240 000 euros à sa campagne via une plate-forme de financement collectif.

Une copie à 115 euros?

Sur Twitter, les internautes se disent choqués, et ne manquent pas de rappeler cet élément pour moquer aujourd’hui cette montre si chère et « tape à l’œil ». Certains tentent bien de prendre la défense d’Aïsha Buhari en assurant qu’il ne s’agit que d’une copie à 115 euros, mais le mal semble déjà avoir été fait. L’actuelle première dame est ainsi décrite comme une « Patience Jonathan plus discrète », l’épouse du précédent président ayant habitué les Nigérians à des frasques qu’ils tournaient en ridicule sur le Net. D’autres rappellent qu’Aïsha Buhari aurait pu s’offrir ce bijou grâce à son salaire de patronne d’un centre de beauté. Tous semblent en tout cas d’accord sur une chose : la nécessité pour le nouveau couple présidentiel de montrer une image humble dans un pays miné par la corruption.

Le Monde Afrique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :