vendredi, 19 juillet 2019

la PISAM refuse de soigner COMPAORE

blaise

L’ex-président du Burkina Faso, Blaise Compaoré a vécu des heures chaudes le mardi 14 juillet dernier. L’ancien président burkinabé a, en effet, été évacué d’urgence après une chute dans sa résidence. Le bilan est quelque peu alarmant, selon les agents de santé : Blaise Compaoré est non seulement inconscient, mais il souffre d’une double fracture du bassin et du rachis cervical qui nécessitent une intervention chirurgicale immédiate. Le spécialiste en la matière de la Pisam convoqué, refuse cependant d’opérer l’illustre patient. Les raisons évoquées sont que le patient est non seulement âgé, mais en plus, son cas est d’une extrême gravité qui peut entraîner la mort à tout moment ou au mieux une tétraplégie (paralysie des quatre membres).

C’est ainsi que le spécialiste propose que l’hôte de la présidence ivoirienne soit envoyé dans un autre pays. Le Maroc a été finalement la destination choisie. L’ancien président burkinabé y est donc hospitalisé depuis le mercredi 15 juillet. Heureusement, le spécialiste du Maroc n’a pas « tapé poteau ». Source: L’Eléphant Déchaîné

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :