samedi, 20 avril 2019

La police américaine démantèle un réseau d’expédition de voitures volées en Guinée et en Côte d’Ivoire

Un « réseau sophistiqué de voleurs internationaux » a embarqué dans des conteneurs à destination de l’Afrique de l’Ouest des dizaines de voitures de luxe.

La police américaine démantèle un réseau

Ils se sont présentés aux guichets de location de voitures dans les aéroports de New York avec de fausses cartes d’identité et cartes de crédit. Les véhicules qu’ils ont loué, et d’autres qu’ils ont volé dans les stationnements des aéroports, ont été chargés dans des conteneurs d’expédition dans le Bronx pour un voyage vers l’Afrique de l’Ouest, selon les autorités.

Quatorze voleurs présumés ont été inculpés par la justice américaine pour les vols qui comprennent Porsche, Mercedes et des BMW.

Selon l’accusation, les voitures avaient pour destination: la Sierra Leone, la Guinée et la Côte d’Ivoire. Les voleurs avaient falsifiés des documents décrivant les contenus des conteneurs. La valeur totale des 71 voitures volées mentionnées dans l’acte d’accusation est évaluée à plus de 2,6 million de dollars, selon certaines estimations.

Le Chef présumé Dramane Doumbia, 57 ans a été soumis à une caution de 500 000 de dollars. Les procureurs prétendent qu’il est ivoirien – un pays qui ne dispose pas d’un accord d’extradition avec les États Unis. Lors de sa mise en accusation , M. Doumbia a plaidé non coupable. Son avocat nommé par le tribunal, Laurent Sheehan, a déclaré M. Doumbia avait vécu aux États-Unisdepuis 28 ans et n’a pas déjà été arrêté ou condamné pour un crime.

Les accusés: Dramane Doumbia, Pan Bakari Coulibaly, Mohamed Bangoura, Apha Jalloh, Alseny Sow, Mohamed Samaké, Tyja Evans, Adama Fofana, Gbatta « Marcel » Jules Doua, Lamine Bah, Cheik « Omar » Diallo ,Eddie Lee, Allen Robinson et Derek Edwards.

Le Wall Street Journal (WSJ) a rapporté :

Un porte-parole du procureur M. Schneiderman a déclaré que plusieurs véhicules volés ont été récupérés avant le départ des navires. Le bureau du procureur général a déclaré que l’enquête, baptisée « Operation Cruise Control » a duré plus d’un an, et comptait sur les informateurs et les techniques de surveillance, y compris l’écoute électronique. Une poignée de personnes accusées dans cette récente affaire font également face à des accusations dans une affaire dans le New Jersey qui a été publiée en Octobre par le bureau du procureur général de cet État. 21 personnes ont été inculpées dans cette affaire du New Jersey, qui aurait impliqué le vol de véhicules dans le New Jersey et New York et leur expédition vers l’Afrique de l’Ouest.

Le procureur Schneiderman a déclaré au New York Post.

C’était un réseau sophistiqué de voleurs internationaux – mais grâce à notre partenariat avec la police de New York, nous ne permettrons jamais que New York devienne une plaque tournante du vol au niveau mondial.

 

Source: intellivoire.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :