Le Sénégal sous une forte ménace terroriste

Depuis plusieurs mois, le Sénégal est dans le viseur des terroristes. Face à ces menaces, des arrestations de présumés suspects ont eu lieu. Certains imams radicaux ont été placés en détention.
Le Sénégal sous une forte ménace terroriste
En cause, d’après Jeune Afrique des conversations téléphoniques auraient été interceptées par les services de renseignement français dans la région du Lac Tchad qui ont été transmises à Dakar.
Selon une source militaire française de Jeune Afrique, ces écoutes révèlent que les religieux interpellés, entretenaient des liens avec divers groupes djihadistes opérant au Sahel, Boko Haram et Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) notamment.
Elles révèlent aussi l’existence d’un projet d’attentat à Dakar, dont on ne connaît pour l’heure, ni la cible, ni le mode opératoire.

Le 27 octobre 2015, l’imam Alioune Ndao de Kaolack, également secrétaire exécutif régional de la Ligue des imams et prêcheurs du Sénégal, est lui aussi arrêté. Il s’en est suivi l’interpellation de six de sesproches dont l’imam Mamadou Ndiaye de Rufisque et l’imam Youssou Ndiaye, ainsi que Coumba Niang et Marième Sow, deux religieuses au discours jugé radical.
Selon un proche de Jean-Yves Le Drian, le ministre français de la Défense, tout indique que le Sénégal est désormais pour ces groupes « une cible majeure ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :