Les 7 signes de l’ovulation que vous ne connaissez pas

ovulation

Premier signe d’ovulation : Changement du mucus cervical

À l’approche de l’ovulation, la glaire cervicale change tant en quantité qu’en consistance. En accordant une attention particulière à la modification, on peut prédire les jours où on est le plus fertile.
Lorsqu’on n’est pas en période d’ovulation, la glaire cervicale peut sembler collante, crémeuse. Elle peut même être totalement absente. Alors qu’à l’approche de l’ovulation, la glaire cervicale devient plus abondante, prend une consistance liquide semblable à celle du blanc œuf cru.

Les avantages de l’utilisation de ce signe pour détecter l’ovulation sont comme suit :

  • 100% gratuit.
  • Considéré comme l’un des indicateurs les plus précis pour la synchronisation des rapports sexuels pour la grossesse.
  • Aide à mieux connaître son corps.

Seulement, parfois cette méthode n’est pas un signe sûr. En fait, on peut avoir la glaire cervicale fertile et ne pas ovuler. C’est un cas fréquent chez les femmes ayant des ovaires polykystiques. De plus, certains médicaments, notamment des antihistaminiques peuvent assécher la glaire cervicale, ce qui rend la détection difficile.

Deuxième signe d’ovulation : Augmentation du désir sexuel

La recherche a montré que plusieurs femmes ressentent une augmentation du désir sexuel quand elles sont plus fertiles. Cette augmentation de la libido a lieu quelques jours avant l’ovulation. Cette période est le bon moment pour avoir des rapports sexuels si on souhaite tomber enceinte.

Les avantages :
Cette méthode a le mérite de ne pas nécessiter de savoir-faire. Mais, elle peut générer du stress pour le couple. Le désir de concevoir un bébé peut écraser les sensations sexuelles. Sans oublier que la dépression et l’anxiété commune dans les couples aux prises avec l’infertilité, peuvent diminuer le désir sexuel.

Les inconvénients :
Cette méthode n’est pas un signe sûr de l’ovulation. On peut remarquer une augmentation du désir sexuel à tout moment dans le cycle.

Troisième signe d’ovulation : Changement de la température basale

Prendre la température basale du corps est peut-être la méthode la plus populaire chez les femmes qui essaient de tomber enceintes.
On désigne par température basale la température du corps au repos. Elle augmente de quelques dixièmes de degré, et reste élevée après l’ovulation.
Pour détecter cette élévation de température, il faut prendre sa température à la même heure, chaque matin avant de sortir du lit et la noter dans un tableau.

Les avantages de cette méthode :

  • Si votre température monte, vous pouvez être presque certaine que vous ovulez.
  • Elle a un faible coût, et presque gratuite (sauf pour l’achat d’un thermomètre, qu’on a probablement déjà à la maison).
  • Elle peut aider le médecin à établir un diagnostic de l’anovulation, si les graphiques ne détectent pas d’ovulation.

Les inconvénients :

  • Ce n’est pas une méthode préventive, elle confirme ce qui s’est déjà passé.
  • Si les habitudes de sommeil ne sont pas régulières ou si vous travaillez la nuit, la cartographie de la température basale du corps ne sera probablement pas efficace.
  • Certaines femmes n’aiment pas avoir à prendre leur température tous les matins. De plus, se soucier des petites fluctuations de température peut rendre certaines femmes plus anxieuses qu’elles ne le sont déjà. Ceci peut facilement devenir une obsession.

Quatrième signe d’ovulation : Changements dans la position du col utérin

À l’approche de l’ovulation, la position cervicale subit des changements comme la glaire cervicale. Lorsque la femme est plus fertile, le col de l’utérus est plus élevé, plus doux et plus ouvert.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :