vendredi, 18 janvier 2019

Liberia : surprenante révélation sur George Weah et sa vice présidente


Ce sont nos confrères de Jeune Afrique qui ont fait cette surprenante révélation sur le nouveau président libérien George Weah et sa vice présidente Jewel Howard-Taylor.

Dans une publication datant du 07 février 2018, notre source indique en grand titre « Franc-maçonnerie : au Liberia, retour à la tête de l’État », avant de poursuivre dans le contenu du texte « George Weah, le nouveau chef de l’Etat et Jewel Howard-Taylor, sa vice présidente sont en effet membres de la confrérie. Cette dernière fut même la maîtresse de sa chapelle maçonnique ». Une révélation qui suscite plusieurs interrogations.

Si cette révélation est vraie l’on est tenté de se demander si le président Weah va t-il réussir à faire véritablement décoller le Liberia sachant qu’il sera sous l’emprise de la franc-maçonnerie? Une organisation sectaire qui selon plusieurs sources concordantes s’implique dans la sphère décisionnelle des États africains.

Tout en haut de Benson Street, au cœur de Monrovia, le temple maçonnique libérien domine la capitale. La vue est incomparable depuis cet imposant édifice construit en 1902, aujourd’hui en rénovation. Après des années de difficultés, les francs-maçons du pays espèrent retrouver de leur superbe. Si l’on s’en tient à Jeune Afrique, l’élection de George Weah marque le retour de la franc-maçonnerie à la tête de l’État.

L’étoile orientale fut la première loge féminine d’Afrique. Elle reste aujourd’hui largement composée des femmes, sœurs et cousines des francs-maçons et est sous leur influence : il faut leur cooptation pour y être introduite.

Elle est dirigée par Izetta Sombo Wesley, la première femme à la tête de la Fédération libérienne de football. Composée de plusieurs milliers de membres, elle compte environ 3 500 homologues masculins. Trois fois par an, dans de rares moments de mixité, ils défilent ensemble dans les rues de Monrovia. Leur engagement suscite encore les fantasmes et la méfiance, mais il est à nouveau parfaitement assumé.

Laisser un commentaire