lundi, 10 décembre 2018

Macky Sall appelé à comparaître dans le procès Diendéré


Le Chef de l’Etat du Sénégal va devoir se rendre au Burkina Faso pour les besoins du procès Diendéré. Macky Sall a été cité parmi les témoins du général Djibril Bassolé. Il devra donc témoigner, de même que le président Burkinabè Roch Marc Kaboré, Yayi Boni et Michel Kafando.

Pour le moment, aucun des témoins n’a été entendu à l’audience.
Ils ont été près d’une quarantaine à être cités en témoins lors de ce procès. A présent, avocats de la défense et parquet militaire se renvoient la balle concernant la responsabilité de l’absence des témoins. Le procès du putsch manqué, qui a commencé ce lundi à la salle des banquets de Ouaga 2000, a été suspendu jusqu’à ce vendredi.

Parmi les 25 témoins de Diendéré, seuls trois ont répondu présents. Ils disent avoir été informés de leur comparution à travers la presse.

Ainsi, les avocats de la défense pointent d’un doigt accusateur le Parquet militaire qui, selon eux, devait citer nommément les témoins afin de les faire comparaître. Pour sa défense, le Parquet exige la « base légale » les obligeant à citer les témoins.

Pour sa part, Me Kam, avocat de la défense, a tapé du poing sur la table en exigeant « que la salle des banquets ne se transforme pas en salle de jeu ».

Crédit photo: Afrique Midi

Laisser un commentaire