lundi, 10 décembre 2018

Macron refuse la nationalité à Maître Gims


Le célèbre rappeur a fait une demande de naturalisation pour devenir citoyen français. Celle-ci a été refusée, devant l’incompréhension de Maître Gims.
Originaire de Kinshasa, au Congo, Maître Gims avait déjà évoqué sa volonté de vivre en France dans les règles.

Il y a deux ans, il avait laissé entendre qu’il était sur le point d’obtenir la nationalité, mais aujourd’hui, on ne la lui a toujours pas accordée.

Ce n’est pas la première demande qu’il fait, puisqu’il avait déjà demandé la nationalité une première fois, qui lui avait été également refusée.

Maitre Gims ne comprend pas cette décision, lui qui avait fait toutes les démarches nécessaires, et qui est pourtant une figure de la France résidant dans le pays depuis ses deux ans.

Afin d’obtenir la nationalité française, le rappeur avait passé des tests de français, et suivi toutes les démarches administratives, mais rien n’y a fait. Il assure pourtant se sentir français, mais ne peut rien faire contre la décision prise le concernant.

« Je m’exprime en français, j’adore la langue française. Je suis ambassadeur de la langue française dans le monde, mais on m’a refusé la nationalité, qu’est-ce que je dois faire »

Maître Gims, de son vrai nom Gandhi Djuna, est un rappeur, chanteur et compositeur congolais né le 6 mai 1986 à Kinshasa

Il est issu d’une famille de musiciens, son père était un chanteur du groupe Viva La Musica de Papa Wemba, et il a des frères rappeurs.

Membre du groupe Sexxion d’Assaut, il sort son premier album solo Subliminal en 2013. L’album connaît un succès commercial avec plus de 1 000 000 d’exemplaires vendus. En 2017, Maître Gims a vendu plus de 5 millions d’albums depuis le début de sa carrière

Emeraude ASSAH

Laisser un commentaire