jeudi, 23 novembre 2017

Mangez plus lentement pour maigrir

Le fait de ralentir le rythme de consommation de nourriture diminue la quantité de calories ingérées. L’une des recommandations pour perdre du poids est de ralentir le rythme quand on mange.


Mais malgré cette recommandation qui ne date pas d’hier, de nombreuses études qui avaient analysé le lien existant entre le rythme de l’alimentation et la consommation de calories avaient obtenu des résultats plutôt mitigés. Pour clarifier cette relation, des chercheurs ont analysé 22 études qui avaient expérimentalement modifié le rythme de l’alimentation et qui avaient déterminé la consommation calorique, ainsi que la sensation de faim qui résultait. Les études passées en revue avaient manipulé la consommation de nourriture de quatre manières différentes : par des instructions verbales, en manipulant le type d’aliments (légers contre lourds), en enregistrant et en modélisant informatiquement les retours d’informations pour ralentir l’alimentation et en manipulant la délivrance de nourriture (par exemple en utilisant une cuillère contre une paille). Publiant leur étude dans l’American Journal of Clinical Nutrition, les chercheurs déclarent qu’un rythme d’alimentation plus lent était associé à des réductions de la consommation de calories qui allaient de faibles à modérées, mais qui étaient statistiquement significatives comparées à un rythme d’alimentation plus rapide. Cependant, le fait de manger plus lentement n’était pas associé à une diminution de la faim immédiatement après un repas ni quelques heures plus tard. Le fait de diminuer le rythme de l’alimentation pourrait être un des moyens de réduire la consommation de calories, expliquent les auteurs.

La prochaine étape est d’identifier les différentes façons de réduire la vitesse d’alimentation qui puissent être adoptées dans la vie de tous les jours, disent les chercheurs. De nombreux diététiciens recommandent de ne pas associer l’alimentation à d’autres activités, comme regarder la télévision par exemple, pour être plus conscient de la quantité de nourriture qu’on consomme et de la vitesse à laquelle on mange. De même que le fait de manger avec d’autres individus peut aider à réduire le rythme de l’alimentation, notamment si l’on discute, ce qui créé naturellement des pauses.

Laisser un commentaire