mercredi, 17 juillet 2019

Marie-laure déclare : Il a utilisé mes sentiments pour venir en France

“J’ai connu Abdoulaye lors d’un voyage au Sénégal. Il m’a rappelée pour me demander de revenir le voir. Nous avons entamé une relation amoureuse l’été suivant et il m’a rapidement demandée en mariage. Il ne voulait pas d’un simple amour de vacances, m’a-t-il dit.

Nous nous sommes mariés au Sénégal. A 54 ans, c’était mon premier mariage, j’étais amoureuse. Lui en avait 32. Le soir-même il a retiré son alliance et est allé travailler. Il m’a rejointe ensuite en France, mais est d’abord allé voir des connaissances pendant 15 jours, vers Toulouse, avant de me retrouver dans l’Oise, où j’habitais à l’époque.

Je lui ai trouvé un CDI très rapidement. Ses deux premiers salaires, il les a envoyés au pays. Il m’a vite emprunté 5500 euros pour soi-disant nous construire une maison au Sénégal, sans jamais rien me rembourser. Quand il sortait, il ne m’emmenait jamais. J’ai découvert qu’il avait des maîtresses.

Quand il a eu son titre de séjour, il m’a dit que je ne pouvais plus rien contre lui. J’ai été trompée. Il a utilisé mes sentiments pour venir en France, y travailler et me soutirer de l’argent.

J’ai compris trop tard que beaucoup là-bas croient que l’Europe c’est le paradis et du coup, ils tentent le tout pour le tout pour arriver en Europe même avec les pires moyens. Y en a qui n’hésitent donc pas à instrumentaliser le mariage, se servir des sentiments d’autrui pour parvenir à leur but.

J’ai prévenu la préfecture et la gendarmerie. J’ai obtenu le divorce, sur lequel il est inscrit qu’il a profité de mon état de faiblesse physique – je suis en fauteuil roulant – et psychologique.

Depuis il s’est remarié à une Française qu’il ne connaissait que depuis deux mois. Il a recommencé le même mariage! Il m’a utilisée pour venir en France. Maintenant je ferai tout pour qu’il soit obligé de repartir chez lui.”

Qu’en pensez-vous ?

Source : senef.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :