Marie-Louise Asseu, Delta… prennent position

delta

Le nouveau décret présidentiel fixant les attributions, l’organisation et le fonctionnement du BURIDA fait des vagues. Pour les pros Jack Delly (candidat déclaré au poste de PCA), les articles 5, 10, 24, 26 du décret sont discriminatoires. Le mardi 18 août, au complexe Ferrari d’Angré 7ème Tranche, Gbi de Fer, Marie-Louise Asseu, Akissi Delta, Séliko et bien d’autres artistes ont tenu un point de presse

 

pour faire entendre un autre son de cloche. Selon ces artistes, le nouveau décret est positif dans la mesure où il met fin aux abus dans la gestion du BURIDA. Selon eux, le décret écarte les candidats potentiels qui ont trempé dans les magouilles des précédents conseils d’administration. Pour eux, l’article 24 du décret qui réduit

les membres du conseil d’administration de 21 à 14 est une autre avancée parmi d’autres. Vers la fin du point de presse, Akissi Delta a demandé que les différentes positions essaient de se rapprocher. Histoire de dégager une position commune, la position de tous les artistes de Côte d’Ivoire.

 

Usher Aliman

usheraliman@topvisages.net

Last modified on Thursday, 20 August 2015 09:12

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :