mercredi, 24 avril 2019

Nigeria : Une fille de 12 ans contracte le VIH après avoir été v*olée par son frère et ses amis

Une fille de 12 ans contracte le VIH

Une fille de 12 (nom sous couvert) a contracté la maladie redoutée VIH / sida après qu’elle aurait été v*olée par son demi-frère de 25 ans, Abdullahi Mohammed et ses amis à la maison de son père dans le district de Jahi à Abuja au Nigeria.

Selon Daily Trust, le père et la mère de la jeune fille sont séparés et il a épousé une autre femme qui avait déjà un fils d’une précédente relation.

Racontant ce qui est arrivé, la jeune fille a dit que son demi-frère a commencé à la v*oler quand elle avait 8 ans et à chaque fois qu’il l’a v*olait, il menaçait de la tuer si elle parlait à leur père.

Mon père a épousé ma belle-mère qui a un fils. Nous vivions en paix jusqu’à ce qu’une nuit quand j’étais allongée sur le sol et le frère Abdullahi soit venu et aie commencé à caresser mes seins. Quand il n’a pas vu les seins, il a dit qu’il va sucer jusqu’à ce qu’ils sortent. Lorsque je me suis opposée, il m’a v*olée. Il a utilisé un mouchoir pour essuyer le sang qui sortait de ma partie intime. Il a menacé de m’égorger si je disais à tout le monde. Alors, je n’en ai parlé à personne et il a continué. Il me v*olait chaque nuit; et parfois il emmenait ses amis, en particulier Ahmed avec lui pour me v*oler.

, dit-elle.

La fille a dit qu’elle craignait qu’elle serait tuée par son demi- frère ou souffrirait de mauvais traitements de sa belle-mère si elle disait à quelqu’un ce qu’il lui faisait.

Elle a été diagnostiquée du SIDA après que son père l’ai emmenée à l’hôpital suite à son mauvais état constant de santé. Les médecins ont réalisé divers test sur elle et ont découvert qu’elle avait le VIH / sida. C’est quand son père, qui était très en colère, a cherché à savoir comment elle a contracté la maladie mortelle, qu’elle a révélé que son demi-frère, Abdullahi et ses amis, l’ont violée pendant quatre ans. Par la suite, son père a signalé l’affaire à la police à Mabushi et les deux hommes ont été arrêtés. Ils ont avoué le crime.

Les rapports de police cependant montre que l’affaire a pris une nouvelle tournure lorsque les deux suspects ont été emmenés à l’hôpital et leurs rapports médicaux sont VIH négatif. Il est spéculé la mère de la jeune fille était séropositive quand elle l’a mise au monde.

Elle n’a pas été testée quand elle était enfant, et peut-être qu’elle était séropositive de naissance. Son demi-frère a avoué qu’il était le premier homme à avoir eu des relations sexuelles avec la victime et comment elle a contracté le VIH reste encore un mystère.

, dit une source de la police.

Lorsque contacté, l’officier divisionnaire de police de Mabushi, surintendant en chef Ayobami Surajudeen a confirmé l’histoire et a déclaré que les rapports médicaux étant acquis, le cas sera maintenant transféré à la police nationale.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :