jeudi, 14 novembre 2019

Nous ne nous tairons plus"

Nous ne nous tairons plus”, déclarent 17 anciennes ministres dans un appel publié dans Le Journal du Dimanche où elles annoncent qu’elles dénonceront désormais “systématiquement toutes les remarques s*xistes, les gestes déplacés, les comportements inappropriés”.

1-31-702x336

Après des accusations de harcèlement visant le député écologiste Denis Baupin, 17 anciennes ministres, dont entre autres, Roselyne Bachelot, Cécile Duflot, Aurélie Filippetti et Nathalie Kosciusko-Morizet, écrivent:Comme toutes les femmes qui ont accédé à des milieux auparavant exclusivement masculins, nous avons eu à subir et à lutter contre le s*xisme. Ce n’est pas aux femmes de s’adapter à ces milieux, ce sont les comportements de certains hommes qui doivent changer”.

Elles disent que:

“Plusieurs pistes doivent être étudiées”, assurent-elles, en citant également l’”allongement des délais de prescription en matière d’agression sexuelle, la possibilité pour les associations compétentes de porter plainte en lieu et place des victimes, la fin de la correctionnalisation des viols”, ou bien encore l’”instruction donnée aux parquets de poursuivre systématiquement en cas de harcèlement”.

Soulignons que cet appel est signé par Roselyne Bachelot, Michelle Demessine, Cécile Duflot, Elisabeth Guigou, Aurélie Filippetti, Chantal Jouanno, Nathalie Kosciusko-Morizet, Christine Lagarde, Marylise Lebranchu, Corinne Lepage, Monique Pelletier, Fleur Pellerin, Valérie Pécresse, Yvette Roudy, Catherine Trautmann, Dominique Voynet, Rama Yade.

Qu’en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :