vendredi, 19 juillet 2019

Ouagadougou: 1779 accidents de la circulation routière en 3 mois

Dans un message publié sur sa page facebook, la Police municipale de Ouagadougou à travers l’observatoire de sécurité de la commune de Ouagadougou a fait le point sur la situation des accidents à Ouagadougou. Au premier trimestre 2016 on dénombre « 1779 accidents de la circulation routière dans la commune de Ouagadougou, soit en moyenne 20 accidents par jour ; 2012 victimes (soit 22 victimes par jour) ; 77 victimes inconscientes; 15 victimes décédées sur place » annonce la police municipale.
accidenté (2)

La situation des accidents de la circulation routière dans la Commune de Ouagadougou au premier trimestre 2016 se présente comme suit :

– 1779 accidents de la circulation routière dans la commune de Ouagadougou, soit en moyenne 20 accidents par jour ;
– 2012 victimes (soit 22 victimes par jour) ;
– 77 victimes inconscientes ;
– 15 victimes décédées sur place.
Les grandes tendances au cours ce trimestre ont été :
– les engins à deux roues sont impliqués dans 1709 cas d’accidents de la circulation routière, soit 96,06% et ont causé la mort de 13 personnes. Ils constituent le mode de déplacement le plus dangereux car ils sont les plus exposés aux risques des accidents.
– 1259 victimes des accidents sont âgées de 16 à 35 ans et 06 personnes décédées sont issues de cette tranche d’âge. Cette frange de la population est la plus exposée aux risques des accidents ;
– le genre masculin est le plus exposé aux accidents routiers avec 1413 victimes dont 11 décès enregistrés ;
– le mois de janvier a enregistré le plus d’accidents, soit 704 cas (en moyenne 23 accidents par jour), le plus de victimes d’accidents (811 victimes, soit 26 victimes par jour) ;

L’accident de la route n’est pas une fatalité mais souvent liée au comportement humain. Ainsi, pour réduire le nombre d’accidents et leur conséquence, chaque usager devrait se comporter de façon responsable en :
– respectant les règles de la circulation routière ;
– respectant les autres usagers dans la circulation ;
– ne conduisant jamais après avoir consommé de l’alcool ou autres stupéfiants ;
– ne conduisant jamais en manipulant des appareils de communication ;
– portant toujours la ceinture de sécurité et en installant convenablement les enfants, même pour de courts trajets ;
– portant toujours son casque pour les utilisateurs des engins à deux roues et à trois roues ;
– respectant la vitesse prescrite dans la ville de Ouagadougou (50 km/h) même si on est en retard ;
– ne roulant pas sur la chaussée réservée aux autres usagers de la route.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :