jeudi, 23 novembre 2017

Remèdes naturels pour venir à bout de votre carence en vitamine D

Remèdes naturels pour venir à bout de votre carence en vitamine D
La vitamine D appartient à la catégorie des vitamines liposolubles (vitamines A, D, E et K) : ces vitamines sont solubles dans les graisses, c’est-à-dire les lipides , et sont stockées par l’organisme (les vitamines B et C sont hydrosolubles et éliminées par les urines). La vitamine D est soluble dans le cholestérol.

Elle nous est apportée par notre alimentation mais ne peut être utilisée par l’organisme qu’avec une exposition minimale aux rayons du soleil (plus précisément aux UVB). La vitamine D est une vitamine à part : elle est assimilée par les scientifiques à une hormone. En effet, la plupart des tissus ont des récepteurs de la vitamine D qui, contrairement aux autres vitamines, agit à la fois sur les cellules et sur les glandes endocrines (thyroïde, parathyroïde, hypophyse, pancréas…

Les symptômes de la carence en vitamine D

La carence de vitamine D peut également s’accompagner de symptômes en lien avec la musculature: faiblesse, spasmes, crampes, démangeaisons, sans parler des déformations du squelette et autres enflures des joints. Les causes d’une telle carence sont variables : une mauvaise alimentation, un manque d’exposition au soleil, qui favorise son absorption dans l’organisme, des maladies rénales, hépatiques ou coeliaques, tous les cas où notre organisme n’arrive pas à transformer les vitamines en forme active. Les pancréatites, les fibroses cystiques, les cirrhoses biliaires sont également des pathologies pouvant altérer la capacité de l’organisme à assimiler la vitamine D : en ce cas, il peut être nécessaire d‘avoir recours à des intégrateurs naturels et de modifier son alimentation afin de compenser la carence.

Les aliments riches en vitamine D

Une carence en vitamine D peut être en lien avec une alimentation végétarienne mal équilibrée : d’importantes quantités en vitamine D sont en effet contenues dans les aliments d’origine animale. On en trouve en particulier dans le poisson, comme la truite, la sole, le maquereau, le saumon, l’espadon, l’esturgeon, le thon ou la sardine, ainsi que dans les œufs (en particulier dans le jaune d’œuf), le lait, le beurre, ou les viandes telles que le poulet, le canard et le dindon. Cependant, les aliments d’origine animale ne sont pas les seuls à être caractérisés par leur forte teneur en vitamine D ; on trouve également cette dernière dans les céréales et les légumes à feuilles larges.

Remèdes naturels pour la carence en vitamine D

Pour en faciliter l’assimilation, il est recommandé de s’exposer au soleil de manière quotidienne,même pour un temps bref, sans en oublier pour autant la santé de votre peau. N’abusez pas des intégrateurs, souvent conseillés aux enfants allaités au lait maternel, face aux multiples contre-indications : minéralisation des tissus non osseux avec calcifications, contractions et spasmes musculaires, diarrhées et maux de tête.


Florence Bayala

Laisser un commentaire