dimanche, 24 mars 2019

Une séparation qui se prolonge

Stéphie,

J’ai rencontré mon homme à Abidjan il y a cinq ans. Il est ivoirien, vit en Europe depuis 2004, n’est pas marié (c’est ce qu’il m’a dit) et travaille dans une société de sécurité.

Nous avons un projet de vie de couple, mais le problème, c’est que nous vivons loin, l’un de l’autre. Depuis cinq ans que ça dure, il ne m’a jamais fait venir en vacances en France et vient rarement au pays. C’est en général quand il est en congés que je le vois, deux ou trois semaines, pas plus. Il ne m’a pas encore doté, mais mes parents le connaissent. Le problème aussi, c’est que pour chacune de nos rencontres amoureuses, nous utilisons le préservatif, ce qui fait que je ne peux même pas songer à avoir un enfant or, actuellement, j’ai 34 ans. Mon homme m’envoie souvent de l’argent pour mes dépenses quotidiennes, mais j’ai besoin surtout de sa présence à mes côtés. Je commence à me sentir seule et j’ai des doutes. Je ne sais pas combien de temps tout ça va durer.

Une de mes copines sur Paris m’affirme aussi que mon chéri vit avec une autre femme là bas et qu’il a même deux enfants. La cousine à mon amie travaille dans la même entreprise que lui, en fait. Moi, j’ai mon petit boulot ici, mais ce qui me manque vraiment, c’est une relation sûre or, là, je suis complètement perturbée. Que faire ?

Une fidèle lectrice

 

Chère lectrice,

Tu dis que vous avez un projet de vie de couple, mais toi-même quand tu regardes là, vous en êtes où ? Ton chéri a-t-il posé un acte qui pourrait te rassurer au moins en partie, même si on ne peut jamais être sûr de quelqu’un à cent pour cent?

Tu penses pouvoir tenir encore combien de temps comme ça ? C’est vrai que quand on aime, on prend toujours forcément des risques, mais cela n’exclut pas non plus la prudence, la prévoyance…Je ne te dis pas de tromper ton homme en ayant « un pneu secours » au pays hein, mais je te dis que tu dois commencer à crever l’abcès en abordant le sujet avec lui, de temps en temps.

Bon, à distance aussi, ce n’est pas la meilleure solution, mais commence déjà par lui envoyer des signaux, en abordant certains sujets lors de vos échanges par mail ou par téléphone.

Exemple : «Chéri, j’ai envie de faire un enfant, la prochaine fois que tu viens, il faudrait qu’on songe à cela » ou encore « Chéri j’ai quelques jours de vacances, je suis en train de faire mes papiers pour venir te voir en France».

Puis observe sa réaction sur le moment, quand tu lui parles de tes projets, mais aussi les jours à venir. Si ça le coince, il trouvera toujours un moyen de te faire oublier ce projet dans le style «Je suis d’accord, mais on en reparlera», ou «Non, moi-même je viens à Abidjan, ce n’est pas la peine de te fatiguer avec cette paperasse»… Puis, un de ces quatre, lâche la bombe : «J’ai appris que tu es marié et que tu as des enfants». Tu n’as rien à perdre dans l’affaire en essayant de savoir quelle est ta position, sa position aussi et si cette relation mérite de perdurer. Certaines personnes te diront que tu dois être patiente encore, mais il faut des limites surtout quand la situation semble floue.

La patience est un chemin d’or, mais pas dans le vide hein ! Si ce monsieur tient à toi, s’il n’a pas envie de te perdre, il te le prouvera et se dépêchera de le faire quand il analysera tes questions.

C’est la raison pour laquelle tu ne dois pas le laisser dans son petit confort où il a une vie de famille sur le Bengue et une vie de plaisir à Abidjan, quand il vient pour deux ou trois semaines. Tu mérites mieux, ma puce, mets les pendules à l’heure !

 

Stéphie Joyce

stephiejoyce@topvisages.net

Last modified on Wednesday, 29 June 2016 08:16

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :