jeudi, 19 septembre 2019

Suède : une militante contre le racisme tient tête à un groupe de 300 Néo-Nazis

Tess Asplund est une femme noire de 42 ans qui vit en Suède.2048x1536-fit_photo-tess-asplung-prise-borlange-suede-1er-mai-2016-depuis-largement-partagee-toile-351x185
Il y a quelques jours, elle s’est retrouvée sur le chemin du cortège de l’organisation « Mouvement de résistance nordique ». Prise d’un courage extraordinaire, elle a silencieusement levé son poing face à 300 néo-nazis, devenant un symbole de la protestation pacifique contre le racisme.

« Je n’ai pas peur d’eux », a-t-elle déclaré aux médias locaux lorsqu’on lui demande ce qu’elle a ressenti face aux militants dont beaucoup ont été condamnés pour crimes violents.« L’un d’entre eux m’a fixée dans les yeux, et je l’ai fixé en retour. Il n’a rien dit, je n’ai rien dit non plus, puis la police est rapidement venue m’évacuer »ajoute t-elle.Rappelons que ce geste nous fait revivre celui de deux athlètes afro-américains, Tommie Smith et John Carlos aux jeux Olympiques d’été de 1968 durant l’hymne américain qui protestaient contre la ségrégation raciale aux Etats-Unis. On se souvient qu’à cela, ils avaient été exclus des Jeux à vie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :