samedi, 20 juillet 2019

Technologie: La Kantanka, la voiture "made in Ghana" (Vidéo)

Devant la course à la technologie, les Africains ont décidé de ne pas être à la traîne. Au Ghana une marque locale de voiture a vu le jour. C’est une voiture 4X4 purement africaine et conçue pour les routes africaines. C’est le Docteur Kwando Safo qui est le cerveau de ce rêve devenu réalité. Il est le propriétaire du « Kantaka Group of Companies ».

Il est aujourd’hui considéré comme un génie, un inventeur et un philanthrope africain. C’est près d’Accra la capitale du Ghana, qu’il mijote avec son équipe, la recette qui fera peut être entrer l’Afrique dans l’histoire économique de ce monde par la grande porte.les Blancs ont confiance en leurs capacités et sont où ils sont maintenant, ils ne sont pas différents de nous. nous avons tous passé 9 mois dans le ventre de nos mères.» affirme t-il

La Kantanka est un SUV (type 4X4) qui s’apparente au style que les américains affectionnent. Néanmoins elle s’éloigne de ses ancêtres par des différences notables, révolutionnaires et dans l’air du temps :

  • Kantaka-700x336Le moteur qui fait mouvoir cette voiture n’utilise pas d’énergie combustible. Entendez par là que la Kantanka embarque un moteur électrique dont la source d’énergie est constituée de batteries rechargeables.
  • Les batteries peuvent être rechargées par le biais de l’énergie solaire ou de manière classique. Lorsque que vous conduisez la kantanka elle convertit progressivement l’énergie qu’elle reçoit du soleil en énergie mécanique et elle s’en sert pour se mouvoir.
  • Dernière caractéristique et pas des moindre elle est entièrement conçue, manufacturée et assemblée au Ghana. Bien sur certaines pièces de la voiture sont importées de différents continents mais tout l’assemblage est réalisée sur place par des jeunes entre 18 et 25 ans qui n’avaient jusque là aucune compétence dans ce domaine.Apostle Dr Kwando Safo garde la tête froide et reste confiant même s’il affirme que 6 à 10 voitures peuvent sortir de son usine par jour pour nourrir le marché ghanéen. Il espère en faire plus avec le temps. Malheureusement il avoue que les africains considèrent tout ce qui est produit par leurs paires comme non fiable. Ainsi il ne peut affirmer que son bolide aura un succès commercial mais il reste confiant quand à l’évolution des mentalités. L’autre question qui reste en suspens concerne le pouvoir d’achat des Africains. Pourront-ils même s’ils le souhaitent s’offrir la Kantanka ? Oui affirme son concepteur, elle restera abordable et les classes moyennes pourront se la procurer.Un avenir hors de l’AfriquePlusieurs offres seraient déjà faites par des Européens et des Asiatiques pour commercialiser la voiture mais pour l’instant aucune suite n’a été donnée. L’Afrique reste le continent que le groupe souhaite conquérir.<

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :