Un étudiant zimbabwéen transforme du plastique en carburant

Farai Musemdo, un étudiant zimbabwéen en dernière année d’ingénierie chimique, a créé un dispositif qui transforme les déchets plastiques en diesel. Passionné de gestion des déchets, le jeune homme de 24 ans a créé cette machine pour proposer une solution à la grave crise énergétique que subit son pays et, dans le même temps, recycler les déchets plastiques.Bénin-pénurie-de-carburants-1-890x395_c-e1462395164475

En fait, Farai Musemdo a découvert, lors d’expérimentations en laboratoire, qu’en ajoutant certains actifs chimiques au plastique, on obtient une solution composée à 60% de diesel. Il a alors décidé de créer sa machine permettant de transformer le plastique en diesel. Pendant des semaines, il a testé sa formule en collectant des déchets plastiques qu’il transformait en diesel.

Le jeune ingénieur avoue avoir besoin de « 100 000$ de financement » pour produire une quantité suffisante de diesel qui pourra être testée par différents véhicules. Aussi, passe-t-il de concours en concours pour promouvoir sa machine.

ABOUT THE AUTHOR

Stéphane Alidjinou

3COMMENTS
Nzabihimana Damien5 mai 2016

I encourage that young man to continue his discoveries and go very far, only heaven may be the limit! This shows that Africans can break the determinism that they are good at nothing!Dear Africans we can make our continent the most beautiful if we get convinced that we can do so.
May God bless Africa!

Reply

Attigou6 mai 2016

Je suis ravis de sa création et aimerai du fond du cœur le féliciter et l’encourager

Reply

SAMBA TOMBA Justes Axel,o Esclarecido Fundamental Preto Bantu7 mai 2016

Parabéns para este jovem estudante! Acho que o governo de Zimbábue deve poder ajudar o estudante de melhorar seu processo de transformação,o que vai permitir ao país de tornar independente de exportações da gasolina e de vender mesml aos outros países americanos e europeus.Isso é um orgulho da África.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :