mercredi, 22 mai 2019

Une jeune femme violée, égorgée et enterrée par son copain derrière une école

femme violeDe nos jours, il est difficile de se fier à quelqu’un hein ! Des personnes en qui nous plaçons notre confiance posent des actes aussi macabres les uns que les autres. Ahou Christelle, une jeune fille de 22 ans, en a fait l’amer l’expérience. Et malheureusement, elle n’est plus de ce monde pour en tirer les leçons. Cette jeune fille qui était venue se chercher à Abidjan, a posé ses valises chez un de ses oncles à Adjamé Bramacoté. Cet oncle vivait, avec sa petite famille, dans un bâtiment situé dans une école primaire. Après quelques temps dans ce quartier, Ahou pose ses yeux sur Chérif, un éboueur de 43 ans qui vit lui aussi, dans une salle de l’établissement. Le love était tendu jusqu’à ce que Ahou dise ne plus vouloir de Chérif. Jusque-là, l’homme ne fait pas ressortir la bête sauvage qui est en lui. Mais fin juillet, il l’appelle sur son téléphone et réussit à la convaincre de le rejoindre dans sa chambre, à l’abri des regards.

De là, Ahou n’en sortira pas vivante. Apparemment portée disparue, son oncle se met à sa recherche. Puis, dans le téléphone portable de la jeune fille, il voit que le dernier appel qu’elle a reçu est celui de Chérif. Aussitôt, il file l’information à la brigade de gendarmerie. Chérif est interpellé et ne tarde pas à se mettre à table. Il avoue qu’il a tué Ahou. Mais avant, avec la complicité d’un de ses amis, il l’a violée, l’a égorgée et enterrée derrière la clôture de l’école. Dans sa chambre à coucher, les forces de l’ordre retrouvent une trentaine de slips de femmes. A qui appartiennent-ils ? On n’en sait rien pour l’instant. Toujours est-il que Chérif et son acolyte ont été arrêtés et déférés le lundi 24 août dernier. Source: Allo Police 293

Article de Carole Kouassi du 04-09-2015 19:32:40 | Vue 94 fois

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :