mardi, 16 juillet 2019

Une ligature des trompes pour le garder

Chère Stéphie,

Je voudrai vraiment que mon courrier reste dans l’anonymat le plus complet car si on me reconnaît, je suis foutue. Ne publie pas mon mail, s’il te plait. J’ai 28 ans et je sors depuis un an avec un homme politique très connu.

Je ne prends pas de pilule et je dois t’avouer qu’en un an, je suis tombée enceinte trois fois, avec trois avortements à la clé. Mon homme fait tout pour moi. Il m’a payée une maison, m’a trouvé du boulot, s’occupe de mes parents, mais le seul problème, c’est qu’il est marié. Il ne veut donc pas entendre parler d’enfant. C’est quelqu’un de très discret malgré sa renommée et il fait tout pour éviter la presse, surtout qu’il a de grandes ambitions politiques. Bref, sur conseil de son assistante qui est sa confidente, il est venu me demander de faire simplement une ligature des trompes comme ça, je ne prendrai plus de grossesse. Il dit aussi que si j’accepte cela, ce sera de ma part une grande preuve d’amour et que cela renforcera notre relation. Il est prêt à me payer le voyage pour que je fasse l’intervention hors du pays. Je suis hésitante…C’est un dilemme car ce monsieur est tout pour moi et si je refuse, il risque de me fermer le robinet. Ma famille compte sur moi, que faire ?

lUne fidèle lectrice

Chère lectrice,

Donc ta vie est un sacrifice, c’est ça ? A cause de l’argent, tu vas accepter cette intervention irréversible ? Sais-tu que la ligature des trompes empêche toute grossesse de façon permanente, à vie ? Es- tu consciente que tu ne feras plus d’enfant ? Tout ça pour quoi ? Pour un homme qui est marié et qui, du jour au lendemain peut te laisser s’il est fatigué de jouer avec toi ? Lui-même, si on dit à sa fille de faire ça, il crierait sûrement au scandale. Sais-tu qu’en acceptant de faire cette ligature des trompes, tu te lies à vie à ce monsieur ? Tu lui auras démontré que tu dépends de lui, qu’il est tout pour toi, ton espoir et dans ces conditions, les foutaises de sa part ne tarderont pas à pleuvoir sur toi. C’est un pacte, un lien satanique que tu es en train de tisser tout simplement. Parce que je ne vois pas quel amour pur, sain, divin amènerait une jeune femme comme toi à se débarrasser de certains de ses organes qui peuvent lui permettre de donner la vie. L’argent, c’est bon, mais l’obtenir dans ces conditions, je trouve que c’est répugnant. Est-ce ça l’éducation que tes parents t’ont donnée ? Ils sont heureux de savoir que tu as eu un grand type, mais penses-tu qu’ils auraient la même réaction s’ils apprenaient que tu t’es fait avorter trois fois en un an de relation avec ce monsieur ? Ont-ils une idée du sacrifice que ce dernier te demande ? Tu vas où comme ça, ma chérie ? Quel sens veux-tu donner à ta vie ? Tu ne sais même pas de quoi sera fait demain et tu veux te condamner ? Pourquoi cette méthode d’ailleurs ? Il en existe d’autres, plus souples, si tu ne prends pas la pilule. Je ne sais, pas moi…En tout cas, je vois derrière tout ça une affaire pas très nette. Qui t’accompagnera hors du pays pour faire cette intervention ? Sa soi-disant conseillère ? J’espère juste que tu n’es pas dans le viseur d’une organisation de trafic d’organes. J’ai fini de parler, si tu ne m’as pas écouté, tant pis. Mais, sérieusement, ton courrier me fait de la peine parce que je sens que notre jeunesse se perd et qu’à la base de ces dérives, il y a ces gens qu’on appelle leaders. Dommage !

Stéphie Joyce

stephiejoyce@topvisages.net

Last modified on Saturday, 28 November 2015 09:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :