mercredi, 26 juin 2019

Vidéo: Voici comment la France a assassiné l’un des plus grands nationalistes africains

Félix Moumié reste dans la mémoire collective comme un personnage peu connu, auprès des noms longtemps claironnés comme ceux de Lumumba, de Cabral, ou encore de son compatriote Um Nyobé. Mais en fouillant dans son histoire et son parcours, on remarque qu’il est l’une des figures emblématiques de la lutte anti-coloniale en Afrique. Et plus particulièrement chez lui au Cameroun.

felix-roland_moumie_pays_dr-702x336

Né en 1925, ce médecin brillant, à une époque où on n’en trouvait presque pas, a décidé de donner tout ce qu’il avait pour soigner son pays des maux de la colonisation. Avec son parti l’UPC, il voulait l’indépendance et la réunification immédiate. Statut particulier pour un pays partagé entre les Français et les Anglais.L’Union des Populations du Cameroun (UPC) crée en 1948 par Um Nyobé, de son retour à une conférence de la RDA à Bamako organisé par Houphouët Boigny. A cause de son influence grandissante, elle a été interdite par la France en 1955. Moumié était déjà en 1952, le Président de l’UPC. Alors qu’il n’avait que 27 ans. A la mort de Um Nyobé en 1958, il reste le leader charismatique de ce parti nationaliste.

ob_74f49e_felix-moumie

L’armée française combat de toutes ses forces les militants de l’UPC jusque dans les coins les plus cachés des villages. Un rapport secret révèle que des dizaines de milliers de camerounais auraient été tués et enterrés dans les fosses communes.

images

Conscient de la situation, Félix Moumié s’exile. Il entre en contact avec les chinois pour acheter des armes afin de renforcer les milices armées dans son pays contre la France. Les services de renseignements français le pistent jusqu’à Genève. Ils ont pour mission d’en finir avec lui. Un ordre de Michel Debré avec le conseil de Foccard. Les mercenaires se présentent sous le couvert des journalistes. Ils demandent un échange à Moumié dans un restaurant. Et finissent par l’empoissonner. Moumié meurt un 3 novembre 1960. Alors que son pays vient à peine d’avoir l’indépendance. Même si sa mémoire est réhabilitée en 1991, sa mémoire, comme pour la plupart des nationaliste n’est ni enseignée, ni célébrée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :