mercredi, 24 avril 2019

Vos bactéries dans l’intestin affectent votre fonction cérébrale. Voici comment optimiser votre flore intestinale.

bacteriOn a tendance à penser que le cerveau centralise tout, or votre intestin envoie beaucoup plus d’informations à votre cerveau que l’inverse.

on revient alors à cette théorie ancestrale selon laquelle la santé commence par l’intestin. Nombre de chercheurs se penchent sérieusement sur la flore intestinale et ses pouvoirs insoupçonnés.

La flore intestinale désigne les micro-organismes qui vivent dans le tractus gastro-intestinal. On en dénombre environ 100 milliards. À titre de comparaison, nous sommes constitués de 10 milliards de cellules. Lorsque votre flore intestinale est saine, ces bactéries de l’intestin ont un impact positif sur les fonctions cérébrales. Mais comment optimiser votre flore intestinale ?

La recherche a confirmé un lien étroit entre la composition de la flore intestinale et le fonctionnement des systèmes nerveux, endocrinien et immunitaire. Des études menées à UCLA aux États-Unis rapportent que « le cerveau envoie des signaux à l’intestin, ce qui explique pourquoi le stress et d’autres émotions se traduisent souvent par des symptômes gastro-intestinaux ».

« Maintes et maintes fois, nous observons des patients qui n’ont jamais été déprimés ou anxieux jusqu’à ce qu’ils commencent à avoir des problèmes au niveau du tube digestif », confirme le Dr Kirsten Tillisch. « Notre étude montre que la connexion cerveau-intestin est une rue à double sens ».

En décembre 2011, le Journal de Neurogastroentérologie a constaté que les probiotiques ou bonnes bactéries, connues sous le nom de Bifidobacterium longum NCC3001, aidaient à calmer l’anxiété chez les souris atteintes de colites infectieuses.

D’autres études montrent que les personnes qui consomment des aliments fermentés absorbent mieux le fer, même en comparaison avec ceux qui mangent beaucoup de légumes crus. Les sous-produits de la fermentation aident notre corps à décomposer la graisse, baisser la pression artérielle et équilibrer la composition du sang.

Certaines des bactéries qui naissent de la fermentation agissent comme un antibiotique naturel, ce qui améliore la synthèse des vitamines et des substances utiles et ralentissent celle des bactéries pathogènes.

Les probiotiques aident à développer des bactéries bénéfiques qui renforcent le système immunitaire tout en maintenant la santé globale du système digestif et de l’ensemble du corps.

En 1908, Ilya Mechnikov remporte le Prix Nobel de physiologie et de médecine pour ses recherches sur les bienfaits d’une alimentation riche en enzymes. Il a étudié le phénomène de la longévité chez les Bulgares. De nombreux habitants de ce pays atteignaient en effet l’âge de cent ans. D’après son étude, la longévité des Bulgares était due aux bactéries contenues dans le fameux yaourt bulgare.

5 raisons d’inclure des aliments fermentés dans votre alimentation

1. Les aliment fermentés rétablissent le bon équilibre bactériologique de l’intestin et peuvent prévenir ou traiter l’intolérance au lactose, l’asthme, les allergies, les infections fongiques, la constipation et le syndrome du côlon irritable.

2. Une alimentation saine, riche en enzymes digestives, augmente le nombre d’anticorps qui combattent les infections et aident à renforcer le système immunitaire.

3. L’abondance d’enzymes digestives contribue à la transformation des aliments et à une bonne absorption des nutriments.

4. Les aliments fermentés contribuent au développement de nutriments supplémentaires, comme les oméga-3, qui sont des acides gras polyinsaturés.

5. Leur forte concentration en antioxydants lutte contre les radicaux libres.

Comment optimiser votre flore intestinale

Évitez les aliments transformés et raffinés. Ajoutez des aliments fermentés non pasteurisés à votre alimentation, tels que :

Le yaourt

Le kéfir ou lben, probiotique puissant sous forme de boisson issue de la fermentation du lait ou de jus de fruits sucrés.

Le kimchi, chou chinois fermenté, à acheter en magasin ou préparer à la maison.

Le vinaigre de cidre de pomme biologique, qui peut être ajouté aux sauces et marinades maison.

Le kombucha, ou « algue de thé », une boisson d’origine mongole qui est une culture de bactéries et de levures en milieu sucré : thé (vert ou noir) + miel + jus de raisin.

Le kvas est une boisson pétillante et légèrement alcoolisée (maximum 2,2%), issue de la fermentation naturelle du pain. Originaire d’Europe de l’Est, le kvas est traditionnellement parfumé avec des fruits ou de la menthe.

Vous pouvez également fermenter vous-même les légumes de votre choix. Le processus à suivre est simple une fois que vous le comprenez. En ajoutant des produits fermentés à votre alimentation quotidienne, vous pourrez améliorer votre digestion, renforcer votre immunité et vous débarrasser des toxines.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :